Biden exhorté à confisquer les avoirs russes — RT World News

0
47

La Chambre des représentants des États-Unis a adopté un projet de loi non contraignant appelant à ce que les avoirs de riches particuliers russes soient utilisés pour soutenir l’Ukraine

La Chambre des représentants des États-Unis a adopté mercredi un projet de loi non contraignant, appelant le président Joe Biden à saisir les avoirs de riches particuliers russes soupçonnés d’avoir des liens avec le Kremlin. Dans le cadre de ce plan, les capitaux confisqués serviraient à soutenir l’Ukraine.

Appelé Loi sur la saisie d’actifs pour la reconstruction de l’Ukraine, le projet de loi a été soutenu par 417 législateurs, dont huit ont voté contre.

Le document exhorte le président américain à «confisquer tout bien ou compte soumis à la juridiction des États-Unis, d’une valeur supérieure à 2 000 000 $, et appartenant à des sociétés énergétiques russes ou à des personnes étrangères dont la richesse provient en partie de la corruption liée ou du soutien politique au régime du président russe Vladimir Poutine.

Tom Malinowski (DN.J.), l’un des législateurs à l’origine du projet de loi, a expliqué qu’en vertu de la législation, les autorités américaines pourraient saisir des villas de luxe, des yachts et des avions appartenant à de riches particuliers et entreprises russes sanctionnés par les États-Unis.




Selon le texte, les actifs devraient alors être «détenus, utilisés, administrés, liquidés ou vendus,« avec le président Biden utilisant les fonds »au profit du peuple ukrainien.« L’argent pourrait être affecté à »reconstruction post-conflit en Ukraine, aide humanitaire,” ainsi que “l’assistance fournie aux forces de sécurité du gouvernement ukrainien.« En plus de cela, les avoirs confisqués pourraient être utilisés pour »soutenir les réfugiés et la réinstallation des réfugiés dans les pays voisins et aux États-Unis,« et financer »articles et services technologiques pour assurer la libre circulation de l’information au peuple ukrainien en Ukraine,” y compris ce qui a été décrit comme “articles pour contrer la censure d’Internet par les autorités russes.

Le projet de loi prévoit la création d’un groupe de travail interinstitutions, avec à sa tête le secrétaire d’État Antony Blinken, chargé de confisquer les avoirs appartenant à des étrangers soupçonnés d’avoir des liens avec le Kremlin.

Parmi les huit législateurs qui n’ont pas soutenu la législation se trouvaient des représentants des partis démocrate et républicain, connus pour leurs opinions radicales libérales ou conservatrices. Le groupe comprenait des représentants Alexandria Ocasio-Cortez (DN.Y.), Ilhan Omar (D-Minn.) Ainsi que Marjorie Taylor Greene (R-Ga.) et Chip Roy (R-Texas).

Un projet de loi identique portant le même nom a été présenté au Sénat en mars dernier.

Le dernier projet de loi adopté par la Chambre des représentants est intervenu un jour après que le procureur général Merrick Garland a déclaré lors d’une audience au Congrès qu’il “soutiendrait une législation qui permettrait à une partie de cet argent d’aller directement à l’Ukraine.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire