Biden renvoie les troupes américaines en Somalie — RT World News

0
87

Un responsable de l’administration a déclaré que la décision de Trump avait été annulée en raison d’une “menace accrue” des insurgés

Le président américain Joe Biden a accepté de renvoyer plusieurs centaines de soldats en Somalie, annulant une décision prise fin 2020 par son prédécesseur, Donald Trump, a déclaré lundi un responsable de l’administration aux journalistes lors d’une conférence téléphonique.

Avant que Trump n’ordonne le retrait des troupes, environ 700 militaires américains ont aidé les autorités somaliennes à lutter contre un groupe d’insurgés d’Al-Shabaab lié à Al-Qaïda. Selon le responsable de l’administration Biden, la Maison Blanche a vu “des preuves claires» que les combattants d’Al-Shabaab ont le «l’intention et la capacité de cibler les Américains dans la région,» et ont déjà tué plus d’une douzaine de citoyens américains en Afrique de l’Est.

Par conséquent, a-t-il expliqué, le président, suivant les conseils du secrétaire à la Défense Lloyd Austin, a ordonné de rétablir un «présence militaire américaine persistante en Somalie pour permettre une lutte plus efficace contre Al-Shabaab, qui a gagné en force et représente une menace accrue.




Le responsable n’a pas précisé le nombre exact de soldats qui seront stationnés en Somalie mais a déclaré qu’il ne dépasserait pas 500. Il a également précisé qu’ils seraient repositionnés depuis d’autres régions d’Afrique plutôt qu’envoyés directement des États-Unis.

Le responsable a également critiqué la décision de l’ancien président de retirer les troupes, affirmant que c’était «contre l’avis des dirigeants militaires américains.

La Somalie a sombré dans la guerre civile en 1991, alors que les clans qui ont renversé le gouvernement militaire du général Mohamed Siad Barre se sont disputés. L’intervention américaine initiale visant à protéger les casques bleus de l’ONU a entraîné un affrontement avec l’une des factions belligérantes et la bataille de Mogadiscio en octobre 1993. Les États-Unis ont quitté la Somalie en mars 1995, pour revenir une décennie plus tard dans le cadre de la « guerre contre le terrorisme ». ‘.

Al-Shabaab, qui vise à renverser le gouvernement et à imposer la charia au pays, effectue fréquemment des attentats à la bombe dans tout le pays.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire