Des émeutiers d’« Antifa » attaquent des flics lors d’une marche contre la « violence d’État » (VIDEOS) — RT World News

0
131

Des émeutiers d’« Antifa » vêtus de noir en France ont attaqué des policiers à coups de poing, de projectiles et de barrières métalliques, lors d’une manifestation parisienne qu’ils ont qualifiée de « contre la violence d’État et l’extrême droite ».

Vêtus de noir et cachant leur visage avec des masques et des foulards, des foules de manifestants « Antifa » de gauche se sont rassemblés samedi à Paris, en France, dans ce qu’ils mentionné était un rassemblement “contre la violence d’État et l’extrême droite”.

Des heurts ont rapidement éclaté entre les manifestants et les rangs des policiers qui s’y trouvaient pour maintenir l’ordre. On ne sait pas de quel côté a déclenché la violence, mais une séquence vidéo publiée sur Twitter par un officier de police montre les gauchistes lançant des projectiles sur un groupe de flics en retraite, avant de ramasser des barrières métalliques de contrôle des foules pour attaquer les officiers. L’agent qui a posté la vidéo a affirmé que le “des voyous en noir” avait frappé le premier.

Une autre vidéo tournée par un autoproclamé “journaliste indépendant” montrait un petit groupe d’officiers « pris à partie » par les émeutiers, qui ont démoli les clôtures et s’en sont servi pour attaquer les policiers qui se retiraient.

Des images prises plus tôt dans l’après-midi montrent des émeutiers démantelant des barricades et tirant des fusées éclairantes, ce qui a apparemment marqué le moment où la manifestation est devenue violente. La police a riposté en tirant des gaz lacrymogènes dans la foule. On ne sait pas combien de personnes, le cas échéant, ont été arrêtées.

Des scènes similaires se sont déroulées vendredi à Marseille, où Antifa s’est présenté pour protester contre l’arrivée d’Eric Zemmour, un commentateur de droite et probable candidat à la présidentielle. Zemmour a décrit Marseille comme « une ville submergée par l’immigration et en partie islamisée.

La manifestation de samedi s’est déroulée sur fond de manifestations plus larges contre les restrictions gouvernementales de Covid-19 et le système strict de carte de santé français – qui exigera que tous les adultes aient reçu des doses de rappel de vaccin d’ici la mi-janvier pour entrer dans les bars et restaurants et utiliser les transports en commun . Les masques faciaux sont devenus obligatoires vendredi pour tous les environnements intérieurs, quel que soit le statut vaccinal du porteur, et sont obligatoires même sur les marchés de Noël en plein air.

LIRE LA SUITE: Des milliers de rues inondent les rues pour dénoncer le mandat des vaccins (VIDEOS)



La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire