Des soldats de la paix de l’ONU meurent dans un accident d’hélicoptère — RT World News

0
553

Huit membres de la MONUSCO, la mission de maintien de la paix de l’ONU en République démocratique du Congo, sont morts mardi lorsque leur hélicoptère s’est écrasé près de la frontière avec le Rwanda. L’armée congolaise a accusé les militants du Mouvement du 23 mars d’avoir abattu l’hélicoptère, ce que les rebelles ont démenti.

La MONUSCO a indiqué que l’hélicoptère pakistanais portant le numéro de queue 810 effectuait un vol de reconnaissance au-dessus de Tshanzu, dans la province du Nord-Kivu, près de la frontière avec le Rwanda et l’Ouganda. Elle s’est abattue mardi sur le territoire contrôlé par les rebelles, dit M23, selon un communiqué du porte-parole militaire congolais, le général Sylvain Ekenge.

Outre les six membres d’équipage pakistanais, l’hélicoptère transportait le lieutenant-colonel russe Alexey Mizyura et le lieutenant-colonel serbe Dejan Stanojevic, tous deux au service de la MONUSCO. L’armée pakistanaise a déclaré que les huit personnes étaient mortes dans l’accident, mais n’en a pas précisé la cause.

MONUSCO deputy commander General Benoit Chavanat annoncé mardi matin que la force de l’ONU est “pas directement engagé dans le combat” contre le M23, mais qu’une partie de son mandat consiste à “agir en soutien” de l’armée congolaise pour protéger les civils.

La région a connu des combats continus entre l’armée congolaise et le M23. On pensait que les militants soutenus par le Rwanda avaient été vaincus en 2013, avec l’aide des soldats de la paix de l’ONU, mais ils ont de nouveau augmenté en novembre de l’année dernière. L’armée congolaise a accusé le Rwanda d’avoir aidé le M23 à mener des raids dans le Nord-Kivu au cours du week-end.

Pendant ce temps, l’Ouganda a déclaré que ses forces armées se sont affrontées avec le M23 près de la frontière avec le Congo, après que les rebelles ont bombardé une colonie civile.

“Nos forces ont répondu et 14 rebelles ont été tués, sept ont été faits prisonniers de guerre”, a déclaré le porte-parole de l’armée ougandaise, le brigadier Felix Kulayigye, selon l’AFP. Un soldat ougandais est également mort dans les combats, a-t-il dit.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :



La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire