Biden envoie son tsar des sanctions contre la Russie en Inde — RT World News

0
90

Un haut responsable de la sécurité nationale s’entretiendra avec ses homologues indiens de la guerre en Ukraine et de son impact sur le commerce mondial

Un responsable américain de la sécurité nationale se rendra en Inde pour discuter de la réponse de New Delhi à l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, a déclaré la Maison Blanche, notant que les deux parties réexamineraient également leurs relations économiques alors que Washington fait pression sur ses alliés pour qu’ils prennent des mesures plus dures contre Moscou.

Le conseiller adjoint à la sécurité nationale pour l’économie internationale Daleep Singh doit se rendre cette semaine dans la capitale indienne, où il rencontrera des responsables pour “faire avancer une série de questions dans les relations économiques et le partenariat stratégique entre les États-Unis et l’Inde”, La porte-parole du Conseil de sécurité nationale, Emily Horne, a annoncé mardi.

“Singh consultera étroitement ses homologues sur les conséquences de la guerre injustifiée de la Russie contre l’Ukraine et sur l’atténuation de son impact sur l’économie mondiale”, a-t-il ajouté. Horne a poursuivi en ajoutant que le conseiller parlerait également de la “Développement d’un cadre économique indo-pacifique.”

Ancien de Goldman Sachs et vétéran de deux administrations précédentes, Singh a joué un rôle de premier plan dans l’élaboration de mesures économiques américaines contre Moscou au sujet de son opération militaire en Ukraine, plusieurs médias l’ayant surnommé le “architecte” et “tsar” des sanctions contre la Russie.




Les réunions à New Delhi interviennent alors que les États-Unis et certains alliés majeurs pressent l’Inde de se joindre à une campagne de sanctions punitives contre Moscou. Jusqu’à présent, il a refusé de suivre, refusant de voter pour condamner l’attaque aux Nations Unies et acceptant même d’acheter du pétrole russe à prix réduit au début du mois. Bien que les responsables indiens aient appelé à la fin des combats en Ukraine et appelé à une résolution pacifique du conflit, le pays n’a pas cédé aux demandes de prendre des mesures plus dures contre la Russie.

La ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss se rendra également en Inde jeudi, où elle prévoit de discuter “questions bilatérales, régionales et mondiales d’intérêt mutuel” avec le FM indien Subrahmanyam Jaishankar. Elle a déjà appelé pour créer un « une relation économique et de défense plus étroite » avec l’Inde, qui, selon elle, a “un certain niveau de dépendance vis-à-vis de la Russie.”

LIRE LA SUITE:
Les États-Unis jugent la réponse de l’Inde à la guerre en Ukraine “insatisfaisante”

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov devrait également rencontrer son homologue indien plus tard ce mois-ci après une escale de deux jours en Chine, selon le Hindustan Times. Comme l’Inde, Pékin a également adopté une position neutre sur la guerre en Ukraine, refusant de condamner la Russie tout en appelant les deux parties à cesser les combats.


Le Pakistan, comme l'Inde, ne cédera pas aux pressions occidentales (PM Khan)

Le président américain Joe Biden a déclaré que New Delhi était “un peu tremblant” dans sa réponse à la Russie – louant plutôt le “extrêmement fort” réactions d’autres alliés tels que le Japon et l’Australie – tandis que la secrétaire britannique au commerce, Anne-Marie Trevelyan, a déclaré que Londres était “très déçu” par la réticence de l’Inde à imposer des sanctions.

L’Inde a défendu une politique de neutralité depuis son indépendance en 1947, en maintenant des liens avec l’Union soviétique et l’Occident tout au long de la guerre froide et en entretenant des relations amicales avec la Fédération de Russie depuis lors. L’Inde entretient un partenariat particulièrement étroit avec Moscou dans le domaine militaire, car elle est le premier client d’armes de la Russie, mais coopère également régulièrement avec les États-Unis et d’autres pays occidentaux dans le cadre d’exercices militaires conjoints.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire