Israël partage une vidéo montrant qu’un Palestinien n’a pas tué un journaliste

0
46

Un effort de Les responsables israéliens utiliseront des preuves sur les réseaux sociaux pour blâmer les militants palestiniens pour la mort par balle d’un journaliste en Cisjordanie occupée mercredi et se sont déroulés en quelques heures, alors qu’une analyse approfondie de la vidéo partagée par Israël a montré qu’un tireur palestinien tirait en direction d’Israélien soldats, pas le journaliste.

Immédiatement après le meurtre tragique de Shireen Abu Akleh, célèbre journaliste palestinienne américaine qui a été abattue alors qu’elle couvrait un raid israélien sur un camp de réfugiés à Jénine, trois autres journalistes qui l’accompagnaient, dont un collègue qui a été abattu et un autre qui a tenté de la sauver, mentionné que le groupe avait essuyé des tirs de soldats israéliens.

En réponse, un chœur de hauts responsables israéliens a insisté sur le fait qu’il était “probable” que le journaliste ait été tué par des militants palestiniens, qui ont échangé des tirs avec des soldats israéliens pendant le raid.

Pour soutenir cette affaire, Le Premier ministre israélien Naftali Bennettla ministère israélien des Affaires étrangèreset l’ambassade d’Israël à Washington ont tous partagé une vidéo sur les réseaux sociaux montrant un tireur palestinien ouvrant le feu pendant le raid.

La vidéo montée et sous-titrée, qui a été initialement publiée par des militants palestiniens, comprenait un commentaire d’une personne invisible qui a déclaré, en arabe, que les militants avaient tiré sur un soldat qui était “couché par terre”.

Les responsables israéliens ont appelé cette preuve que les militants palestiniens auraient pu confondre Abu Akleh, un correspondant bien connu d’Al Jazeera qui portait un casque bleu et un gilet pare-balles étiqueté «presse», pour un soldat israélien.

Cependant, une enquête sur la vidéo par un chercheur local pour le groupe israélien de défense des droits de l’homme B’Tselem a montré que le militant avait tiré dans une ruelle du camp de réfugiés densément peuplé qui n’était nulle part près de l’entrée du camp où Abu Akleh et d’autres des journalistes avaient été coincés par des coups de feu.

Travaillant avec des indices visuels de la vidéo poignante des collègues et des passants d’Abou Akleh tentant de la sauver, et un conseil d’un correspondant de l’Agence France-Presse sur les lieux, les experts en géolocalisation ont confirmé que le correspondant d’Al Jazeera se trouvait au bord du camp, à environ à six minutes à pied de l’endroit où le militant a été enregistré en train de tirer dans une ruelle.

En tant que productrice anglaise d’Al Jazeera Linah Alsaafin c’est notéun clip vidéo de l’effort de sauvetage d’Abu Akleh semblait montrer que quiconque s’approchait d’elle se faisait tirer dessus, ce qui suggère que le groupe de journalistes était l’objet d’attaques délibérées et pas seulement de tirs aveugles.

Plus tard mercredi, après que l’enquête de B’Tselem a montré que les balles tirées par le militant palestinien dans la vidéo diffusée par Israël n’auraient pas pu toucher Abu Akleh, le chef d’état-major des Forces de défense israéliennes, le général Aviv Kochavi, a déclaré dans un communiqué qu’il n’était pas encore possible de savoir avec certitude qui avait tiré sur Abu Akleh, exprimé ses regrets pour sa mort et ordonné une enquête. Cela, ont noté plusieurs militants, était assez différent d’une déclaration antérieure d’un porte-parole de l’armée israélienne qui avait déclaré que les journalistes qui avaient été abattus avaient été «armé de caméras.”

L’armée israélienne a également publié des images de caméras corporelles tournées pendant le raid pour illustrer que ses forces avaient essuyé des tirs de militants palestiniens dans le camp.

Remarquablement, plusieurs indices visuels dans la vidéo de l’armée israélienne correspondent exactement au chemin montré dans la vidéo enregistrée par le chercheur de B’Tselem, ce qui semble prouver que des soldats israéliens se trouvaient au bout de l’allée que le militant palestinien a été filmé en train de tirer puis a émergé. dans la même rue où se trouvait Abu Akleh au bout de laquelle elle a été abattue.



La source: theintercept.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire