Israël prépare une option militaire contre l’Iran – médias – RT World News

0
151

L’armée israélienne prépare une éventuelle frappe contre l’Iran, ont rapporté les médias du pays, citant des sources de la défense et diplomatiques. Tel-Aviv a déjà notifié les États-Unis de ses plans, faisant face au « pas de veto » sur de tels préparatifs.

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a informé le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin des préparatifs d’une éventuelle frappe militaire contre l’ennemi juré du pays, l’Iran, lors de ses visites aux États-Unis, ont rapporté samedi plusieurs médias israéliens. Gantz a rencontré jeudi de hauts responsables américains, dont Lloyd et le secrétaire d’État Antony Blinken.

Lire la suite




« Le ministre de la Défense a dit aux Américains qu’il avait demandé à l’armée de se préparer à l’option militaire », une source de sécurité de haut niveau a déclaré, comme cité par la radio de l’armée israélienne.

La même source a affirmé que si Téhéran était « près de produire suffisamment de matières fissiles pour une seule bombe nucléaire », il ne pousserait pas à travers le “seuil” car il comprend la gravité d’une telle démarche. Alors qu’Israël a accusé à plusieurs reprises l’Iran de chercher à obtenir des armes nucléaires, Téhéran a systématiquement rejeté de telles allégations, affirmant que son programme nucléaire servait uniquement à des fins civiles.

Une source diplomatique distincte a déclaré aux médias israéliens que l’annonce n’avait rencontré aucune objection de la part des responsables américains.

“Il n’y avait pas de veto” a déclaré la source citée par le Jerusalem Post.

Lors de sa visite aux États-Unis, Gantz a exprimé l’espoir d’approfondir « dialogue et coopération » avec Washington en ce qui concerne l’Iran, ainsi que pour renforcer la « une préparation militaire commune pour affronter l’Iran et mettre fin à son agression régionale et à ses aspirations nucléaires ». Alors qu’Austin semblait moins belliqueux, il a déclaré que Washington était préoccupé par l’échec de l’Iran à montrer un engagement diplomatique constructif avertissant que les États-Unis Joe Biden était « prêt à se tourner vers d’autres options » face à Téhéran.

Lire la suite


Les États-Unis et Israël réfléchissent à des exercices pour frapper les sites nucléaires iraniens – rapports

Peu de temps après la conclusion de la réunion Lloyd-Gantz, l’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a redoublé de volonté américaine d’explorer d’autres « options ».

“Compte tenu des avancées en cours dans le programme nucléaire iranien, le président a demandé à son équipe de se préparer au cas où la diplomatie échouerait, et nous devons nous tourner vers d’autres options, et cela nécessite des préparatifs”, a-t-il ajouté. dit Psaki. Elle a dit le « options » pourrait inclure « des mesures supplémentaires pour restreindre davantage les secteurs producteurs de revenus de l’Iran », encore évité la mention explicite des options militaires.

La rhétorique hostile intervient au milieu des pourparlers de Vienne récemment repris, conçus pour relancer l’accord historique sur le nucléaire iranien de 2015, officiellement connu sous le nom de Plan d’action global commun (JCPA). Les négociations ne sont cependant pas allées plus loin, Téhéran continuant d’exiger que Washington lève son “oppressif” sanctions dans leur intégralité.

L’accord JCPA s’est effectivement effondré après que le président américain de l’époque, Donald Trump, s’en soit retiré unilatéralement en 2018, accusant Téhéran d’avoir en quelque sorte violé le “esprit” de l’affaire. Depuis lors, Washington a réimposé les anciennes sanctions et introduit de nouvelles sanctions contre Téhéran, tandis que ce dernier a progressivement suspendu ses obligations dans le cadre du JCPOA, intensifiant l’enrichissement d’uranium et étendant son programme nucléaire.



La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire