Israël révoque les permis de voyage de hauts responsables palestiniens | Conflit israélo-palestinien

0
88

Permis d’entrée israéliens pour le ministre palestinien des Affaires étrangères et trois responsables du Fatah révoqués au milieu de plusieurs actions punitives par le nouveau gouvernement de droite.

Le ministre palestinien des Affaires étrangères a déclaré qu’Israël avait révoqué son permis de voyage, dans le cadre d’une série de mesures punitives contre les Palestiniens annoncées par le nouveau gouvernement radical d’Israël il y a quelques jours.

Riad al-Malki a déclaré dimanche dans un communiqué qu’il revenait de l’investiture du président brésilien lorsqu’il a été informé qu’Israël avait annulé son permis de voyage, qui permet aux hauts responsables palestiniens de voyager facilement à l’intérieur et à l’extérieur de la Cisjordanie occupée, contrairement à l’ordinaire. Palestiniens.

Un porte-parole du ministère israélien de la Défense a confirmé cette décision à l’agence de presse Reuters, la qualifiant de partie de la mise en œuvre d’une décision gouvernementale prise vendredi pour pénaliser les Palestiniens pour avoir poussé la plus haute instance judiciaire des Nations Unies à donner son avis sur l’occupation israélienne.

Samedi, Israël a déclaré qu’il avait révoqué les permis d’entrée de trois hauts responsables du parti Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas après qu’ils aient rendu visite à un citoyen palestinien d’Israël récemment libéré de prison.

Mahmud al-Alul, Azzam al-Ahmad et Rawhi Fattouh avaient rendu visite à Karim Younis dans son village natal d’Ara, dans le nord d’Israël, après sa libération jeudi après avoir purgé une peine de 40 ans pour avoir tué un soldat israélien.

« Les trois hommes ont profité de leur statut et sont entrés en Israël ce matin [Saturday] de se rendre au domicile du terroriste Karim Younis », a déclaré samedi le bureau du ministre de la Défense Yoav Galant dans un communiqué. Galant a ordonné que leurs permis d’entrée israéliens soient révoqués en réponse, a-t-il ajouté.

Ces mesures font suite à une décision prise vendredi par le cabinet de sécurité israélien de retenir 39 millions de dollars de revenus de l’Autorité palestinienne et d’imposer un moratoire sur les projets de construction palestiniens dans la majeure partie de la Cisjordanie occupée par Israël.

Le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que cette décision faisait suite au récent vote de l’Assemblée générale des Nations Unies visant à renvoyer l’occupation israélienne du territoire palestinien devant la Cour internationale de Justice à la demande de l’Autorité palestinienne.

Le cabinet de sécurité israélien a également déclaré qu’il déduirait davantage les revenus qu’il transfère généralement à l’Autorité palestinienne à court d’argent – une somme égale au montant que l’autorité a payé l’année dernière aux familles des prisonniers palestiniens et aux personnes tuées dans le conflit, y compris celles impliquées dans des attaques contre des Israéliens. .

Les dirigeants palestiniens décrivent les paiements comme un bien-être social nécessaire, tandis qu’Israël affirme que le soi-disant Fonds des martyrs incite à la violence. La retenue des fonds par Israël menace d’exacerber les difficultés fiscales de l’AP.

« Le chantage israélien à nos recettes fiscales ne nous empêchera pas de poursuivre notre lutte politique et diplomatique », a déclaré le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh. Il a ajouté que les mesures israéliennes vont aggraver la crise financière palestinienne et le déficit budgétaire.

Netanyahu a pris ses fonctions à la fin du mois dernier à la tête d’une coalition avec des partis d’extrême droite et ultra-orthodoxes juifs qui est considérée comme la plus à droite de l’histoire d’Israël.

Source: https://www.aljazeera.com/news/2023/1/8/israel-revokes-entry-permits-of-senior-palestinian-officials

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire