Israël signe un accord “historique” avec son ex-rival — RT World News

0
103

Abu Dhabi et Tel Aviv ont finalisé un accord de libre-échange qui supprimera la plupart des tarifs douaniers

Israël et les Émirats arabes unis ont conclu cinq mois de négociations en signant un accord de libre-échange, faisant suite aux accords d’Abraham qui ont officiellement établi les relations entre les deux nations.

La ministre israélienne de l’Économie et de l’Industrie, Orna Barbivai, et le ministre du Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani bin Ahmed Al Zeyoudi, se sont rencontrés à Jérusalem pour un quatrième et dernier cycle de pourparlers mardi, signant finalement l’accord vendredi.

“Depuis l’établissement des accords d’Abraham, le ministère de l’Economie et de l’Industrie s’est efforcé d’étendre les relations économiques entre Israël et les Émirats arabes unis et de réaliser son potentiel économique”, dit Barbivaï.

“La finalisation des négociations est une étape importante et historique dans les relations entre les pays et nous continuerons d’aider la communauté des affaires israélienne à établir des relations commerciales aux Émirats arabes unis”, a-t-il ajouté. elle a ajouté.

Le ministre du commerce extérieur des Émirats arabes unis a tweeté vendredi que “Cet accord historique s’appuiera sur les accords historiques d’Abraham et cimentera l’une des relations commerciales émergentes les plus importantes et les plus prometteuses au monde.”

L’accord, qui a pris plus de cinq mois à négocier, verrait environ 95% des produits échangés entre Israël et les Émirats arabes unis – tels que les aliments, l’agriculture, les produits cosmétiques, l’équipement médical et les médicaments – devenir exempts de douane, immédiatement ou progressivement, a déclaré le ministre israélien de l’Economie.




Elle a également annoncé que l’accord couvrira la réglementation, les douanes, les services, les marchés publics, le commerce électronique et la protection des droits de propriété intellectuelle.

Les Émirats arabes unis et Israël, qui auraient atteint quelque 900 millions de dollars de commerce bilatéral en 2021, ont normalisé leurs relations en 2020 dans le cadre des accords d’Abraham négociés par les États-Unis. Les accords visaient à établir la paix au Moyen-Orient et à améliorer la coopération entre les pays de la région.

Plus tôt cette semaine, Israël a organisé un sommet, invitant de hauts diplomates des États-Unis ainsi que des Émirats arabes unis, de Bahreïn et du Maroc, avec lesquels il a normalisé ses relations depuis 2020. Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a également effectué une « visite surprise » en Égypte aux côtés des Émirats arabes unis. prince héritier pour organiser des pourparlers trilatéraux et discuter des «intérêts de sécurité partagés».

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :



La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire