La police affronte les manifestants “Ni Macron, ni Le Pen” (VIDÉOS) — RT World News

0
250

La police française a utilisé des gaz lacrymogènes lors d’un bref affrontement avec des manifestants à Paris qui étaient descendus dans la rue pour s’opposer aux deux candidats restants à la présidence : le président sortant Emmanuel Macron et Marine Le Pen du Rassemblement national.

Avant le second tour des élections, prévu pour le 24 avril, des milliers de personnes ont pris part à des manifestations antifascistes et antiracistes dans des dizaines de villes du pays, la plus importante se déroulant sans surprise dans la capitale. L’objectif principal des manifestants était de montrer leur opposition à Le Pen, que les gauchistes considèrent comme un politicien d’extrême droite. Cependant, de nombreux opposants à Le Pen n’apprécient apparemment pas la perspective d’un nouveau mandat pour Macron. En fait, l’un des slogans les plus populaires de la marche était “Chez Macron, chez Le Pen” (“Ni Macron ni Le Pen”).

Bien que plus de 30 organisations et syndicats aient pris part à la manifestation, elle a rassemblé moins de 10 000 personnes, selon les chiffres communiqués par la préfecture de Paris. C’est loin de la taille des foules anti-Le Pen qui se sont rassemblées entre les deux tours de la précédente élection présidentielle en 2017.

Vers 17 heures, place de la République, les forces de l’ordre ont répondu aux manifestants qui lançaient des projectiles et brûlaient des vélos et des déchets en dispersant brièvement des gaz lacrymogènes. Peu après l’incident, la marche a repris.

Le Pen, s’adressant aux journalistes du sud de la France, a commenté les manifestations contre elle, affirmant que «protester contre les résultats des élections est profondément antidémocratique.”

Je dis à tous ces gens d’aller voter. C’est aussi simple que ça,” dit-elle.

La manifestation “Ni Macron ni Le Pen” était l’une des six manifestations au moins qui ont eu lieu à Paris samedi. Il y a également eu une manifestation distincte contre la politique de Macron, une marche de soutien à l’Ukraine et deux manifestations de gilets jaunes : une contre les vaccinations obligatoires contre le Covid-19 et une autre pour «justice sociale, financière et climatique.”

LIRE LA SUITE:
Macron affrontera Le Pen lors du second tour des élections françaises

La présidence sera décidée par un second tour entre le président sortant Emmanuel Macron et Le Pen, qui au premier tour a recueilli respectivement 27,6% et 23,41% des voix. Jusqu’à présent, les sondages ont désigné Macron comme le vainqueur probable lorsque les deux s’affronteront le 24 avril.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :



La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire