La statue du leader emblématique de l’Inde ciblée en Australie — RT World News

0
48

La police de Victoria appelle à témoins après que des vandales non identifiés ont tenté de décapiter une statue nouvellement installée du Mahatma Gandhi. Le Premier ministre australien Scott Morrison a condamné l’incident « honteux ».

Morrison a dévoilé vendredi la sculpture en bronze grandeur nature dans la banlieue de Melbourne à Rowville. Au cours du week-end, cependant, “un nombre inconnu de contrevenants” utilisé un “outil électrique” pour l’endommager, a révélé un porte-parole de la police de l’État de Victoria, ajoutant que des détectives enquêtaient.

« C’est honteux et extrêmement décevant de voir ce niveau de manque de respect », Morrison a déclaré dimanche, ajoutant que les attaques contre les monuments culturels « ne sera pas toléré. » Il a décrit l’Australie comme le « la nation multiculturelle et d’immigration la plus prospère au monde ».

“Celui qui en est responsable a fait preuve d’un grand manque de respect envers la communauté indienne d’Australie et devrait avoir honte”, a-t-il ajouté. ajouta Morrison.

Lire la suite




Le gouvernement indien, qui a fait don de la statue, n’a pas encore commenté, mais plusieurs personnalités politiques australiennes ont critiqué le vandalisme. Le ministre fédéral de l’Éducation, Alan Tudge, l’a qualifié « comportement honteux, lâche et criminel » dans une publication Facebook, ajoutant que le « acte ignoble » n’était pas « représentatif de notre communauté … [and] pays.”

La cérémonie de dévoilement de la statue vendredi au centre communautaire indien de Victoria faisait partie d’une célébration marquant l’histoire de l’Inde et les 75 ans de son indépendance.
Gandhi est généralement reconnu pour avoir tracé une voie non violente vers la libération du pays de la domination britannique en 1947.

Pendant ce temps, Vasan Srinivasan, président de l’Australia India Community Charitable Trust, a déclaré aux médias australiens qu’il ne croyait pas que le vandalisme était motivé par le racisme et a déclaré que l’auteur “a besoin de soutien pour s’assurer qu’il va bien.”

En janvier, une statue de Gandhi en Californie a été renversée et décapitée, tandis qu’une autre statue du combattant de la liberté devant l’ambassade de l’Inde à Washington, DC a été défigurée en décembre dernier. Cet incident a été imputé aux séparatistes sikhs.

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici