La Turquie plus éloignée de l’UE qu’il y a des décennies – von der Leyen – RT World News

0
36

Le président de la Commission européenne déclare qu’Ankara n’a fait “aucun progrès” dans son adhésion au bloc

La Turquie d’aujourd’hui est plus éloignée de l’UE qu’elle ne l’était il y a des décennies lorsqu’elle a demandé à rejoindre le bloc, a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, dans une interview publiée mardi.

Le site d’information espagnol elDiario.es a interrogé lundi von der Leyen sur les perspectives d’Ankara de rejoindre enfin le bloc européen.

Elle répondit: « Il n’y a pas de progrès et cela suffit. C’est donc entre les mains de la Turquie de changer quelque chose à ce sujet.

“Le processus d’adhésion est flexible dans la mesure où il dépend beaucoup de l’évolution du pays candidat”, dit von der Leyen.

Les exemples les plus parlants sont la Turquie et la Slovaquie. Tous deux ont obtenu la perspective européenne [on accession] en 1999 et, cinq ans plus tard, la Slovaquie est devenue membre de l’Union européenne. Ils ont tout fait pour réussir à avancer, avec une énorme unité nationale. Et la Turquie est aujourd’hui plus éloignée de l’Union européenne qu’auparavant.

La Turquie a officiellement demandé son adhésion à l’UE en 1987 et a été déclarée éligible à l’adhésion en 1999. Mais les pourparlers se sont enlisés au début des années 2000, initialement en raison du refus de la Turquie de reconnaître la République de Chypre, membre de l’UE.




En 2019, le Parlement européen a voté la suspension des pourparlers d’adhésion, invoquant des inquiétudes concernant le bilan de la Turquie en matière de droits de l’homme.

Les responsables turcs ont répété au fil des ans qu’Ankara reste déterminé à rejoindre un jour l’UE. « Nous apprécions les efforts déployés pour obtenir l’adhésion de l’Ukraine à l’UE. Mais je demande aux membres de l’UE : pourquoi l’adhésion de la Turquie à l’UE vous inquiète-t-elle ? a déclaré le président Recep Tayyip Erdogan en mars. Il a demandé à Bruxelles d’accorder à la Turquie “même sensibilité” il a montré Kiev.

La Turquie a récemment déclaré qu’elle empêcherait la Suède et la Finlande de rejoindre l’OTAN, un bloc militaire dirigé par les États-Unis, accusant les deux pays nordiques de soutenir les groupes d’insurgés kurdes.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire