L’ancien dirigeant afghan dénonce la commande “injuste” de 7 milliards de dollars de Biden – News 24

0
116

Hamid Karzai exhorte les États-Unis à revenir sur leur décision de dépenser la moitié des fonds afghans gelés pour les victimes du 11 septembre

L’ancien président afghan Hamid Karzai a condamné dimanche la décision du gouvernement américain de détourner quelque 3,5 milliards de dollars d’actifs afghans gelés détenus par des banques américaines vers les familles des victimes du 11 septembre, la qualifiant de “atrocité” contre le peuple du pays. Il a déclaré que c’était “injuste et injuste” puisque l’Afghanistan a également souffert aux mains d’Al-Qaïda, a rapporté l’Associated Press.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à Kaboul, Karzai a appelé les tribunaux américains et le public américain – en particulier les proches des victimes du 11 septembre – à faire pression sur le président Joe Biden pour qu’il annule le décret qu’il a signé vendredi et qui a divisé quelque 7 milliards de dollars de réserves afghanes gelées. aux États-Unis entre les familles des victimes et les efforts d’aide aux Afghans.

“Le peuple afghan partage la douleur du peuple américain, partage la douleur des familles et des proches de ceux qui sont morts, qui ont perdu la vie dans la tragédie du 11 septembre”, Karzai a déclaré, notant que les Afghans sont “autant de victimes que ces familles qui ont perdu la vie.”

Retenir de l’argent ou saisir de l’argent du peuple afghan en [the 9/11 victims] nom est injuste et injuste et une atrocité contre le peuple afghan.

L’ordonnance de Biden a invoqué des pouvoirs d’urgence pour obliger les banques américaines à se consolider et à “bloquer” les actifs, qui appartiennent à Da Afghanistan Bank, la banque centrale du pays. Bien qu’il ait mis de côté la moitié de l’argent pour les efforts de secours humanitaire, le montant finalement transféré dépend du résultat d’un certain nombre de poursuites judiciaires en cours pour indemniser les victimes américaines du terrorisme taliban.




Notant que les actifs ne « n’appartiennent à aucun gouvernement », Karzaï a demandé aux tribunaux américains de “rendre l’argent afghan au peuple afghan”. Il s’est également opposé à l’octroi des fonds aux organisations d’aide internationales, appelant plutôt les Afghans à revenir « notre propre argent afin qu’il puisse être dépensé pour ces étrangers qui viennent ici, pour payer leurs salaires, pour le donner à [non-governmental organizations].”

La colère du public a augmenté en Afghanistan depuis que la Maison Blanche a annoncé sa décision la semaine dernière, a rapporté l’AP. Au cours du week-end, des manifestants ont défilé à Kaboul pour exiger le retour des fonds et des réparations pour les dizaines de milliers de personnes tuées pendant la guerre de deux décennies dans le pays.

Les talibans, qui ont revendiqué à plusieurs reprises les actifs, ont précédemment qualifié la décision de Biden de “vol” et “le niveau le plus bas de dépravation humaine et morale.”

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire