L’arnaque des infrastructures africaines

0
34

Comment la finance occidentale utilise la promesse d’infrastructures critiques pour piller l’Afrique.


Lignes électriques à la centrale électrique indépendante d’Azura-Edo alimentée au gaz naturel à Benin City, Nigeria, juin 2018. Le Nigeria a la capacité de produire plus de 12 000 mégawatts d’électricité chaque jour, mais n’en expédie souvent que 4 000 (Getty Images).

Désolé, cet article est disponible uniquement pour les abonnés. Cliquez ici pour vous abonner.

La source: jacobin.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire