Le Canada appelle à un « front uni » contre la Chine — RT World News

0
71

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a exhorté les « démocraties capitalistes » occidentales à s’unir pour empêcher Pékin de profiter de leurs querelles internes pour les profits des marchés chinois en pleine croissance.

Dans une entrevue avec la télévision Global diffusée samedi, Trudeau a déclaré que les pays occidentaux doivent “faire un meilleur travail en travaillant ensemble et en restant forts pour que la Chine ne puisse pas… jouer les angles et nous diviser les uns contre les autres.”

« Il y a eu un peu de concurrence, entre amis, parce que nous sommes des démocraties capitalistes… surtout compte tenu de l’extraordinaire opportunité économique de la classe moyenne chinoise montante » a-t-il dit, tout en admettant que les avantages économiques l’emportent sur les inquiétudes publiquement exprimées par l’Occident concernant les violations présumées des droits de l’homme par la Chine et “coercitif” comportement.

Nous avons été en concurrence et la Chine nous a parfois très intelligemment joué les uns contre les autres dans le cadre d’un marché ouvert concurrentiel.

Il y a des problèmes mondiaux, tels que le changement climatique, pour lesquels le Canada doit continuer à travailler avec la Chine, a noté Trudeau. Mais pour rivaliser avec la Chine sur le plan économique, tous « pays aux vues similaires » devraient se rassembler, se coordonner et « montrer un front uni », il a dit.




Les relations déjà amères du Canada avec la Chine ont atteint un nouveau creux ce mois-ci, après qu’Ottawa se soit joint au boycott diplomatique dirigé par les États-Unis des Jeux olympiques de Pékin 2022. Faisant écho à la rhétorique de Washington et de Canberra, Trudeau a accusé la Chine de « violations répétées des droits humains » sur ses prétendus mauvais traitements envers les musulmans ouïghours, déclenchant une sévère réprimande de Pékin.

« S’accrochant à la mentalité et aux préjugés idéologiques de la guerre froide, le Canada et une poignée de pays occidentaux s’ingèrent dans les affaires intérieures d’autres pays sous le prétexte des droits de l’homme dans le but de perturber et de contenir leur processus de développement » l’ambassade de Chine au Canada a déclaré à l’époque. “Le Canada n’est tout simplement pas qualifié pour être” un prédicateur des droits de l’homme “et n’est certainement pas en mesure de juger la Chine sur ce front.”

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici