Le gouvernement américain ouvre la voie à la vente de matériel d’espionnage à la France — RT World News

0
229

La France envisage d’acheter quelque 88 millions de dollars d’équipements de renseignement aux États-Unis, le département d’État autorisant la vente éventuelle de huit systèmes de surveillance par drones de haute technologie.

“Cette proposition de vente soutiendra les objectifs de politique étrangère et de sécurité nationale des États-Unis en contribuant à améliorer la sécurité d’un allié de l’OTAN qui est une force importante pour la stabilité politique et le progrès économique en Europe”, a déclaré vendredi l’Agence de coopération en matière de sécurité et de défense du Pentagone dans un communiqué.

Alors que le Congrès doit donner son feu vert avant que l’accord puisse aller de l’avant, l’armée a fait valoir que la vente de huit modules de détection pour le drone MQ-9 Reaper serait « améliorer la capacité de la France à faire face aux menaces actuelles et futures » et assurer “la disponibilité opérationnelle de l’Armée de l’Air et de l’Espace”.

LIRE LA SUITE:
L’espoir présidentiel dit que la France devrait quitter l’OTAN et s’associer à la Russie

La vente possible intervient une semaine après que le Département d’État a approuvé un autre accord de 300 millions de dollars avec la France pour “soutien logistique de l’entrepreneur de suivi” pour le drone MQ-9, ainsi que “composants, pièces de rechange et accessoires d’aéronefs” et logiciels de simulation, entre autres

La France a reçu sa première commande de 16 MQ-9 Reapers en août 2013, dépensant quelque 1,5 milliard de dollars, et a effectué ses premiers vols opérationnels avec l’engin sans pilote quelques mois plus tard.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire