Le gouvernement sud-africain a conseillé d’arrêter la mise en quarantaine de Covid – RT World News

0
57

Les conseillers en santé ont appelé le gouvernement sud-africain à cesser de rechercher et d’isoler les personnes exposées à Covid-19, affirmant que les mesures ne sont pas suffisamment nécessaires ou utiles pour justifier leurs impacts négatifs.

Le comité consultatif du ministre de la Santé Joe Phaahla a déclaré que la mise en quarantaine doit être arrêtée, car c’est “n’est plus viable dans le climat social et économique actuel”, a rapporté samedi le point de vente News24 du pays. La recommandation a marqué la dernière indication qu’en Afrique australe, où la découverte de la variante Omicron de Covid-19 a déclenché des interdictions de voyager et des blocages internationaux, la nouvelle souche s’est avérée relativement inoffensive.

« Surtout, il semble que les efforts pour éliminer et/ou contenir le virus ne soient probablement pas couronnés de succès. Par conséquent, il est essentiel que le rôle des efforts de confinement comme la quarantaine et la recherche des contacts soit réévalué », le Comité consultatif ministériel (MAC) a déclaré à Phaahla dans un mémo la semaine dernière.




La recommandation est intervenue près d’un mois après l’émergence d’Omicron, qui a déclenché une sonnette d’alarme pandémique dans le monde entier. Le Dr Angelique Coetzee, présidente de l’Association médicale sud-africaine, a appelé la réaction internationale “une tempête dans une tasse de thé” parce que la variante ne causait que des symptômes bénins dans son pays. Elle a déclaré lundi dans une interview à CNN qu’avec le déclin des cas Omicron, son pays est déjà “au-dessus de la courbe” sur la nouvelle variante.

Le MAC a estimé que 60 à 80% des Sud-Africains sont désormais immunisés contre Covid-19, par le biais d’une infection ou d’une vaccination antérieure. De plus, étant donné que la grande majorité des personnes infectées par le virus ne développent jamais de symptômes significatifs, seulement environ 10 % des cas ont été diagnostiqués.

« Il va de soi que si la grande majorité des cas ne sont pas diagnostiqués, alors la grande majorité des cas contacts ne sont pas non plus diagnostiqués », dit le comité. « Cela signifie que la mise en quarantaine et la recherche des contacts présentent un avantage négligeable pour la santé publique dans le contexte sud-africain. »

L’Afrique du Sud a enregistré en moyenne 30 décès attribués à Covid-19 par jour au cours de la semaine dernière, contre un record de près de 600 en janvier et d’environ 400 en juillet.

Le MAC a également noté que la mise en quarantaine crée des charges économiques et sociales importantes, notamment une perte de revenus pour ceux qui sont contraints à l’isolement et des interruptions de personnel dans les hôpitaux et autres installations vitales.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici