Le ministre révèle ce qui pourrait empêcher la publication du rapport complet du Partygate – News 24

0
87

Liz Truss affirme que des “problèmes de sécurité” peuvent rendre le rapport “problématique à publier”

S’adressant à Sky News mercredi, le ministre des Affaires étrangères a suggéré que le rapport complet de Sue Gray sur le scandale du Partygate pourrait ne jamais être publié.

L’enquête de Gray est attendue cette semaine malgré l’ouverture par la police du Met de sa propre enquête sur “un certain nombre d’événements” organisés à Downing Street qui ont potentiellement enfreint les restrictions de Covid en vigueur à l’époque.

Le haut fonctionnaire était chargé de mener une enquête pour savoir si le Premier ministre britannique Boris Johnson avait enfreint ses propres règles lors d’une série de rassemblements à Downing Street.

La police du Met a déclaré qu’il n’y avait aucune raison pour que Gray retarde la publication de son rapport en raison de sa propre enquête, selon les médias.

LIRE LA SUITE:
Rashford répond à la fureur des Juifs face à la photo

Cependant, Truss a affirmé que “problèmes de sécurité” peut signifier que certaines parties du rapport Gray sont “problématique à publier.”

« Nous ne connaissons pas le contenu du rapport, il pourrait donc y avoir, par exemple, des problèmes de sécurité qui rendent certaines parties difficiles à publier. Mais nous publierons absolument les conclusions du rapport », elle a déclaré.

Truss, une favorite pour succéder à Johnson s’il démissionne, a affirmé qu’elle n’avait pas été invitée à un rassemblement le 20 mai 2020, ce qui s’est avéré particulièrement embarrassant pour le Premier ministre. Johnson n’était que brièvement présent à la soirée des boissons en plein air pour le personnel de Downing Street.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire