Le nombre de morts parmi les civils talibans révélé par l’ONU — RT World News

0
99

Près de 400 civils sont morts dans des attaques en Afghanistan depuis que les talibans ont repris le contrôle du pays en 2021, selon les Nations unies (ONU), avec plus de 80 % des décès liés à un groupe affilié à l’Etat islamique.

La première évaluation majeure de la situation en matière de droits humains depuis que les talibans ont pris Kaboul au gouvernement soutenu par les États-Unis en août de l’année dernière reflète le défi que le groupe militant doit relever pour stabiliser la région au milieu de nombreuses forces concurrentes.

Couvrant la période d’août 2021 à fin février, l’ONU a dénombré 1 153 victimes et 397 morts civils dans des attaques menées principalement par le groupe État islamique Khorasan (ISIS-K). Au cours de la même période, plus de 50 personnes soupçonnées d’avoir des liens avec le groupe extrémiste ont été tuées.

« La situation des droits humains de nombreux Afghans est très préoccupante », a déclaré la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, en décrivant les conclusions de l’organisme international.




L’EIIS-K a été identifié pour la première fois dans l’est de l’Afghanistan à la fin de 2014 et se serait répandu dans tout le pays à la suite des troubles causés par la reprise rapide du pays par les talibans, avec plusieurs attentats-suicides au cours des derniers mois.

Outre les victimes civiles, le haut représentant de l’ONU a affirmé que les talibans limitaient les droits et les libertés de certains groupes dans le pays, la vie des femmes et des filles étant particulièrement restreinte par le régime du groupe militant.

Le rapport précède une décision du Conseil international des droits de l’homme de nommer un rapporteur spécial sur l’Afghanistan pour enquêter sur les allégations de violations par les talibans. L’ambassadrice américaine des droits de l’homme, Michele Taylor, a qualifié la nomination d’un rapporteur spécial de “mécanisme important pour documenter les abus.”

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire