Le Premier ministre polonais nomme 3 pays de l’UE qui n’arrêteront pas les relations commerciales avec la Russie — RT World News

0
84

Mateusz Morawiecki affirme que l’Allemagne, l’Autriche et la Hongrie agissent comme des “freins” pour de nouvelles sanctions dans le cadre du conflit ukrainien

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a nommé vendredi trois pays européens qui s’opposent au blocage des relations commerciales avec la Russie et ont agi comme des “freins” à l’égard de nouvelles sanctions en représailles à son offensive en Ukraine.

La Pologne a fortement insisté sur la nécessité de limiter le commerce des hydrocarbures. Malheureusement, les grands pays, comme l’Allemagne, mais aussi les petits, comme l’Autriche et la Hongrie, sont plus restreints. Ils s’abstiennent d’arrêter le commerce avec la Russie ici et maintenant», a déclaré le Premier ministre avant les pourparlers de l’OTAN à Bruxelles, ajoutant qu’il espère les convaincre de partager le point de vue de la Pologne.

Morawiecki a déclaré que la position de la Pologne envers la Russie dans le cadre de l’offensive en Ukraine n’avait pas changé et que son pays ferait pression pour que de nouvelles sanctions soient imposées immédiatement.

Ceux qui soulignent que des sanctions intensives sont nécessaires ici et maintenant ont raison. L’impact des sanctions à long et moyen terme est évidemment important, mais il n’affecte pas les décisions de la Russie envers l’Ukraine ici et maintenant», a-t-il dit, ajoutant qu’il est important de normaliser l’approche envers la Russie au sein de l’UE et de l’OTAN.

Moscou a attaqué l’État voisin fin février, après une impasse de sept ans sur l’incapacité de l’Ukraine à mettre en œuvre les termes des accords de Minsk et la reconnaissance éventuelle par la Russie des républiques du Donbass à Donetsk et Lougansk. La Russie a exigé que l’Ukraine se déclare officiellement un pays neutre qui ne rejoindra jamais l’OTAN, tandis que Kiev insiste sur le fait que l’offensive russe n’a pas été provoquée.

En représailles à l’offensive russe, plusieurs pays occidentaux ont imposé des sanctions économiques sans précédent contre des organisations et des individus russes.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire