Le projet de loi “Ne dites pas gay” exige que les étudiants soient “exclus” – RT World News

0
50

Un amendement à un projet de loi de Floride fixe un délai strict dans lequel les enseignants doivent dénoncer leurs élèves LGBTQ

Un projet de loi de Floride interdisant aux éducateurs de discuter de sujets liés à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre a obtenu un amendement qui obligerait le personnel scolaire, comme les enseignants ou les conseillers, à informer les parents dans les six semaines de l’orientation sexuelle de leur enfant s’ils apprennent qu’un élève n’est pas hétéro.

Le projet de loi a fait l’objet d’un examen minutieux et a été surnommé le projet de loi «Ne dites pas gay» par les médias et les experts critiques des propositions, ce qui donnerait également aux parents la possibilité de poursuivre une école primaire qui, selon eux, viole l’ordre.

Le co-sponsor du projet de loi, le représentant de l’État républicain Joe Harding, a déposé le nouvel amendement vendredi. Il faut que “Le directeur de l’école ou son représentant doit élaborer un plan, en utilisant toutes les ressources gouvernementales disponibles, pour divulguer ces informations dans les 6 semaines suivant la décision de ne pas divulguer ces informations au parent.”

LIRE LA SUITE:
Un homme de Floride arrêté et accusé d’épuisement professionnel d’un camion à l’intersection de la fierté LGBT (VIDEO)

Une exception était auparavant offerte dans la législation qui prévoyait une exemption pour certains élèves étant «dévoilés» à leurs parents si les éducateurs craignaient que cela ne conduise à des abus à la maison, a noté l’affilié local WFLA.

Le représentant d’État Charles G. Smith, qui dit sur son Twitter qu’il est de Floride « premier législateur latino LGBTQ », a déclaré dans un tweet fustigeant l’amendement de Harding qu’il aurait “Des conséquences dévastatrices pour notre jeunesse.”

Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, a exprimé son soutien au projet de loi, et il fera l’objet d’un vote à la State House cette semaine, ainsi que de multiples amendements, dont celui de Harding, mais de nombreux groupes d’activistes se sont publiquement opposés au projet de loi. La Maison Blanche a affirmé plus tôt ce mois-ci que la législation était “conçu pour cibler et attaquer les enfants” qui sont LGBTQ.

Un amendement qui fera l’objet d’un vote de la critique vocale Rep. Ana Eskamani repousserait la législation en permettant aux étudiants de poursuivre le ministère de l’Éducation de Floride pour tout “préjudice irréparable” causés par la révélation de leur orientation sexuelle.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :



La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire