L’Écosse annonce un plan de vote pour l’indépendance en octobre 2023 | Nouvelles

0
182

Le premier ministre Nicola Sturgeon promet d’intenter une action en justice pour garantir un vote si le gouvernement britannique tentait de le bloquer.

Le premier ministre écossais, Nicola Sturgeon, a annoncé son intention d’organiser un deuxième référendum sur l’indépendance de l’Écosse en octobre de l’année prochaine, promettant d’intenter une action en justice pour garantir un vote si le gouvernement britannique tentait de le bloquer.

Sturgeon a déclaré mardi que le gouvernement écossais, qui est dirigé par son Parti national écossais favorable à l’indépendance, publierait ultérieurement un projet de loi référendaire, décrivant les plans pour que le vote sur la sécession ait lieu le 19 octobre 2023.

Elle a également déclaré qu’elle écrirait au Premier ministre britannique Boris Johnson pour obtenir l’autorisation d’organiser un référendum consultatif, mais avait déjà mis en place des plans pour obtenir l’autorisation légale s’il bloquait les plans.

“Ce que je ne veux pas faire, ce que je ne ferai jamais, c’est permettre à la démocratie écossaise d’être prisonnière de Boris Johnson ou de n’importe quel Premier ministre”, a déclaré Sturgeon aux législateurs du Parlement écossais décentralisé.

Les électeurs écossais, qui comptent environ 5,5 millions d’habitants, ont rejeté l’indépendance en 2014. Mais le gouvernement écossais semi-autonome a déclaré que le départ du Royaume-Uni de l’UE, auquel s’opposaient une majorité d’Écossais, signifiait que la question devait être posée à un deuxième vote.

Forte objection

Johnson et son parti conservateur au pouvoir, qui est dans l’opposition en Écosse, s’opposent fermement à un référendum, affirmant que la question a été réglée en 2014 lorsque les Écossais ont voté contre l’indépendance à 55 % contre 45 %.

Il a précédemment refusé d’émettre une ordonnance “Section 30”, qui donne au parlement écossais le pouvoir d’organiser un référendum.

Sturgeon a déclaré que la légalité d’un référendum sans un tel ordre du gouvernement britannique était contestée et qu’elle avait donc déjà demandé au lord avocat, le principal officier de justice écossais, de renvoyer la question à la Cour suprême du Royaume-Uni.

Si le tribunal concluait que le parlement écossais ne pouvait pas organiser de référendum sur l’indépendance sans le consentement du Premier ministre, Sturgeon a déclaré que le SNP contesterait plutôt les prochaines élections britanniques sur une plate-forme visant à déterminer si l’Écosse devrait être indépendante.

Source: https://www.aljazeera.com/news/2022/6/28/scotland-announces-plan-for-independence-vote-in-october-2023

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire