L’Église catholique espagnole mènera une enquête sur les abus sexuels sur enfants – médias – RT World News

0
124

Après des mois de refus, l’Église catholique espagnole aurait ouvert une enquête sur les allégations d’abus sexuels sur des centaines d’enfants par des membres de son clergé il y a environ 80 ans.

L’enquête examinera les allégations d’abus portées contre 251 prêtres et un nombre indéterminé de laïcs d’institutions gérées par l’Église, a rapporté dimanche El Pais. Le journal a dévoilé les accusations au cours d’une enquête de trois ans.

Lire la suite




Le nombre de victimes a été évalué à environ 1 237, mais le journal a noté que ce chiffre pourrait atteindre des milliers. Les allégations couvrent quelque 31 ordres religieux et concernent 31 des quelque 70 diocèses du pays. L’incident le plus ancien remonterait à 1943, le cas le plus récent ayant eu lieu en 2018.

Selon El Pais, l’enquête sera menée par la Conférence épiscopale espagnole (SEC), un organe de haut rang des évêques du pays dirigé par le cardinal Juan Jose Omella, archevêque de Barcelone.

Bien qu’il n’ait pas encore publié l’intégralité de ses conclusions, le journal a déclaré que le dossier de 385 pages sur la question avait été remis au pape François lorsque le pontife se rendait à Rome après une visite à Chypre au début du mois.

Dans une déclaration, le porte-parole du Vatican Matteo Bruni a déclaré que le pape avait reçu le rapport et l’avait transmis à « des organismes compétents afin qu’il puisse procéder conformément à la loi actuelle de l’Église ». Reuters a noté que les documents pourraient également être examinés par la Congrégation du Vatican pour la doctrine de la foi, qui enquête sur les abus sexuels.

Plus tôt dans l’année, la SEC a révélé que 220 cas d’abus sexuels sur des enfants avaient été officiellement signalés au Vatican au cours des deux dernières décennies. Cela comprenait 76 allégations contre des prêtres et 144 contre des membres de divers ordres religieux, mais ne tenait pas compte des accusations contre des membres laïcs de l’Église ou des employés travaillant dans les institutions gérées par les ordres religieux.

Ces derniers mois, des groupes de défense des droits des victimes ont demandé une enquête indépendante similaire à l’enquête très médiatisée menée en France plus tôt cette année, qui a révélé que des membres de l’Église catholique française avaient abusé de 330 000 victimes depuis 1950.

Cependant, les responsables de l’Église espagnole avaient jusqu’à présent refusé de le faire, suggérant que les abus sexuels sur enfants étaient un problème de société plus large.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire