Les citoyens britanniques ressentiront la douleur économique des sanctions russes – Truss – RT World News

0
97

Liz Truss a averti que les mesures étaient nécessaires, car il n’y a « aucune limite » aux ambitions du président Vladimir Poutine

La ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Truss, a averti mardi que le peuple britannique souffrirait “coûts économiques” de sanctions contre la Russie, alors que les factures d’électricité et le coût de la vie augmentent en raison de la réponse de l’Occident au conflit en Ukraine.

“Bien sûr, ces sanctions auront un coût économique pour les Britanniques, en termes de factures d’énergie et de coût de la vie, mais ce coût n’est rien comparé au coût pour le peuple ukrainien de cette horrible barbarie qu’il est. orienté vers,” Truss a déclaré au parlement britannique.

Malgré l’impact sur la Grande-Bretagne, Truss a défendu la réponse du Royaume-Uni, affirmant qu’elle était nécessaire car il y a “sans limites” au président russe Vladimir Poutine “ambition” s’il n’échoue pas en Ukraine.

Le Royaume-Uni a, jusqu’à présent, introduit des sanctions contre plusieurs banques russes, dont Sberbank, VEB et Sovcombank, ainsi que contre des individus spécifiques, dont les hommes d’affaires Gennady Timchenko, Boris Rotenberg et Igor Botenberg.




La déclaration de Truss est intervenue après qu’elle a admis lundi que le Royaume-Uni avait été “Ralentissez” pour répondre à l’activité militaire de la Russie en Ukraine que l’UE et les États-Unis, accusant la Chambre des Lords de retarder l’action du gouvernement.

Citant les amendements apportés par les Lords à la loi de 2018 sur les sanctions et la lutte contre le blanchiment d’argent, Truss a affirmé qu’il était “plus difficile d’obtenir des sanctions convenues,” décrivant le processus actuel comme “encombrant et plus lent” qu’avant.

Malgré cela, la Chambre des communes a accéléré lundi le projet de loi sur la criminalité économique, qui, selon le gouvernement, lui permettra de cibler des individus liés à Poutine. “plus dur et plus rapide” avec sanctions. Le projet de loi attend d’être examiné par la Chambre des lords, mais Truss espère qu’il sera adopté d’ici le 14 mars.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire