Les effets personnels d’un expert autochtone disparu et d’un journaliste retrouvés sur Amazon | Nouvelles sur les droits des Autochtones

0
184

Les deux ont été vus pour la dernière fois dans la réserve brésilienne de Javari Valley; la police enquête sur un lien possible avec la pêche illégale.

Les effets personnels d’un expert autochtone disparu et d’un journaliste britannique ont été retrouvés immergés dans une rivière de l’Amazonie brésilienne alors que les autorités ont intensifié leurs recherches et recherché de plus en plus d’éventuels liens avec la pêche illégale.

La police a déclaré dimanche qu’elle avait identifié les articles, y compris un sac à dos, un ordinateur portable, des vêtements et une carte de santé, comme appartenant aux hommes disparus – Bruno Pereira, un expert de 41 ans de l’agence gouvernementale brésilienne pour les affaires autochtones (Funai) , et Dom Phillips, 57 ans, un ancien collaborateur du journal The Guardian qui travaillait sur un livre sur la protection de l’environnement.

Les hommes ont été vus pour la dernière fois le 5 juin près de l’entrée du territoire indigène de la vallée de Javari, qui borde le Pérou et la Colombie. Ils revenaient seuls en bateau sur la rivière Itaquai jusqu’à la ville d’Atalaia do Norte mais ne sont jamais arrivés. Ils auraient reçu des menaces lors de leur voyage de recherche.

Un pompier a déclaré aux journalistes à Atalaia do Norte que le sac à dos avait été retrouvé attaché à un arbre et à moitié submergé.

La découverte de dimanche est survenue après que les équipes de recherche ont concentré leurs efforts autour d’un endroit de la rivière Itaquai où une bâche d’un bateau que les hommes disparus avaient utilisé a été retrouvée un jour plus tôt par des bénévoles du groupe autochtone Matis. Cela s’est produit un jour après que la police a signalé avoir trouvé des traces de sang dans le bateau d’un pêcheur qui est en état d’arrestation en tant que seul suspect de la disparition. Les agents ont également trouvé des matières organiques d’origine humaine apparente dans la rivière, ont indiqué les autorités. Les matériaux sont en cours d’analyse.

La réserve de la vallée de Javari, le deuxième plus grand territoire indigène du Brésil, a connu ces dernières années de violents conflits entre pêcheurs, braconniers et agents du gouvernement. La violence a augmenté alors que les gangs de trafiquants de drogue se battent pour le contrôle des voies navigables pour expédier de la cocaïne dans la réserve, bien qu’Itaquai ne soit pas une route de trafic de drogue connue.

Pêche illégale

Les autorités enquêtent sur les liens possibles entre la disparition et un réseau international qui paie de pauvres pêcheurs pour pêcher illégalement dans la réserve.

Parmi les cibles précieuses vivant dans ses eaux se trouve le plus grand poisson d’eau douce du monde, l’arapaima, qui pèse jusqu’à 200 kg (440 livres) et peut atteindre 3 mètres (10 pieds). Le poisson est vendu dans les villes voisines, notamment Leticia en Colombie, Tabatinga au Brésil et Iquitos au Pérou.

Des témoins indigènes ont déclaré que le pêcheur Amarildo da Costa de Oliveira avait brandi un fusil sur Pereira et Phillips un jour avant leur disparition. Les autorités disent qu’il a depuis été arrêté en tant que suspect et que des traces de sang trouvées dans son bateau étaient en cours d’analyse.

Par l’intermédiaire de sa famille, Oliveira a déclaré aux journalistes qu’il était innocent et a affirmé avoir été torturé par la police militaire.

La découverte des effets personnels est survenue alors que des amis et des proches des hommes disparus organisaient une veillée sur une plage de Rio de Janeiro.

“Cela devrait servir à sensibiliser” à la destruction environnementale de l’Amazonie, a déclaré Zeca Azevedo, le beau-frère de Phillips, à l’agence de presse AFP.

“Nous devons honorer leur travail.”

Source: https://www.aljazeera.com/news/2022/6/13/belongings-of-missing-indigenous-expert-reporter-found-in-amazon

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire