Les États-Unis achètent des millions de doses de vaccin contre un virus dangereux

0
49

Les autorités se sont précipitées pour obtenir des vaccins alors que des cas du virus rare de la variole du singe continuent d’apparaître aux États-Unis et en Europe

Les autorités sanitaires américaines ont signé un accord pour 119 millions de dollars en doses de vaccin contre le virus de la variole du singe, après qu’un homme du Massachusetts a été diagnostiqué avec la maladie rare mais potentiellement grave plus tôt cette semaine.

La Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) – une agence gouvernementale consacrée à la lutte contre les pandémies et le bioterrorisme – a signé mercredi un contrat de plusieurs millions de dollars avec la société pharmaceutique danoise Bavarian Nordic, a annoncé la société dans un communiqué.

L’accord de 119 millions de dollars fait partie d’une série d’options contractuelles qui pourraient finalement atteindre une valeur totale de 299 millions de dollars si elles sont exercées, en échange d’environ 13 millions de doses lyophilisées du vaccin Jynneos. Il a été créé à l’origine pour la variole, mais a été approuvé pour une utilisation contre la variole du singe par la Food and Drug Administration (FDA) en 2019, quelques mois seulement avant que les premiers cas de Covid-19 ne soient détectés en Chine.

Lire la suite

De nouveaux cas de monkeypox rare localisés

Les livraisons initiales pour le vaccin Jynneos n’interviendront qu’en 2023, a indiqué la société, notant que les 13 millions de doses complètes devraient être prêtes entre 2024 et 2025 si BARDA accepte de prolonger le contrat.

Le premier cas de monkeypox aux États-Unis a été confirmé mercredi chez un homme qui avait récemment voyagé au Canada. Les responsables fédéraux de la santé ont depuis déclaré qu’ils surveillaient six autres personnes après s’être retrouvés à proximité d’un voyageur infecté lors d’un vol du Nigeria vers le Royaume-Uni au début du mois, tandis qu’un autre cas possible fait l’objet d’une enquête par le département de la santé de la ville de New York.

Un certain nombre d’infections suspectées ou confirmées ont également été observées en Grande-Bretagne, au Canada, en Espagne, au Portugal, en Italie et en Suède ces dernières semaines. L’Australie vient de détecter son premier cas.

Jeudi, Bavarian Nordic a annoncé avoir également conclu un accord avec un “Pays européen non divulgué” pour le même vaccin antivariolique à double usage – bien que proposé sous une marque différente – “en réponse à de nouveaux cas de monkeypox.” La société n’a pas précisé le nombre de doses qui seraient achetées ni fourni de prix global pour le contrat.

En plus des vaccins, le gouvernement américain a également décidé d’acheter des doses de tecovirimat, le traitement antiviral standard du monkeypox, le ministère de la Défense ayant signé la semaine dernière un contrat de 7,5 millions de dollars pour le médicament avec la société pharmaceutique américaine SIGA Technologies.

Une forme intraveineuse du même antiviral a reçu jeudi l’approbation de la FDA pour le traitement de la variole, bien que SIGA ait déclaré que la version IV était également “Cité dans la récente demande de budget du président américain comme étant utilisé pour traiter un patient aux États-Unis atteint de monkeypox.”

Bien que rare, la variole du singe a déjà été détectée aux États-Unis, un résident du Texas ayant été hospitalisé à cause du virus l’été dernier après avoir voyagé en Afrique de l’Ouest, où l’agent pathogène est endémique. En 2003, plus de 70 cas ont été confirmés aux États-Unis, marquant la première épidémie observée en dehors de l’Afrique, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Les premiers symptômes comprennent de la fièvre, des douleurs à la tête et aux muscles, des ganglions lymphatiques enflés, des frissons et de l’épuisement, et bien que la plupart des infections disparaissent sans maladie grave, le virus est mortel dans un petit pourcentage de cas.

LIRE LA SUITE: Une maladie rare se propage en Europe

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire