Les États-Unis révèlent la date d’une étape majeure dans l’armement de l’Ukraine – News 24

0
45

La législation permettra à Washington d’envoyer plus facilement du matériel militaire illimité en Ukraine

L’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a confirmé que le président Joe Biden signera lundi la loi sur le prêt-bail de 2022. La législation permettra à Washington d’expédier plus facilement d’autres types d’armes à l’Ukraine.

L’autorisation aura lieu le 9 mai, ou “Jour de la Victoire” – lorsque la défaite de l’Allemagne nazie est célébrée chaque année en Russie. Le symbolisme fera presque certainement froncer les sourcils à Moscou.

“Le président signera la loi de 2022 sur le prêt-bail pour la défense de la démocratie ukrainienne”, Psaki a déclaré vendredi, à bord d’Air Force One en route vers l’aéroport international de Cincinnati/Northern Kentucky. Biden devrait rencontrer les dirigeants de la fabrication dans la région du Grand Cincinnati vendredi après-midi.

Le «Loi sur le prêt-bail», qui était auparavant utilisé pour aider les alliés pendant la Seconde Guerre mondiale, a été relancé et soutenu par le Congrès américain la semaine dernière et permettra aux États-Unis d’exporter des armes illimitées vers Kiev.




Alors que le projet de loi a été approuvé par le Congrès la semaine dernière, il a été élaboré en janvier – plus d’un mois avant que Moscou ne reconnaisse les républiques du Donbass comme indépendantes et n’envoie des troupes en Ukraine.

Moscou a condamné à plusieurs reprises les États-Unis et ses alliés de l’OTAN pour avoir livré des armes à l’Ukraine, insistant sur le fait que l’afflux de fournitures ne fera que prolonger le conflit. Le Kremlin a également déclaré que les armes occidentales sont considérées comme une cible légitime une fois qu’elles pénètrent sur le territoire ukrainien.

Depuis que la Russie a lancé son opération militaire le 24 février, Washington a promis près de 15 milliards de dollars d’aide militaire à Kiev. Biden a exhorté le Congrès à adopter son programme d’aide à l’Ukraine de 33 milliards de dollars, qui consacrerait 20 milliards de dollars à la fourniture d’un soutien militaire à Kiev.

LIRE LA SUITE:
Un grand média occidental supprime une vidéo critiquant l’Ukraine

La Russie a attaqué l’État voisin fin février, à la suite de l’échec de l’Ukraine à mettre en œuvre les termes des accords de Minsk, signés pour la première fois en 2014, et de la reconnaissance éventuelle par Moscou des républiques du Donbass de Donetsk et de Lougansk. Le protocole de Minsk négocié par l’Allemagne et la France a été conçu pour donner aux régions séparatistes un statut spécial au sein de l’État ukrainien.

Le Kremlin a depuis exigé que l’Ukraine se déclare officiellement un pays neutre qui ne rejoindra jamais le bloc militaire de l’OTAN dirigé par les États-Unis. Kiev insiste sur le fait que l’offensive russe n’a pas été provoquée et a démenti les allégations selon lesquelles il prévoyait de reprendre les deux républiques par la force.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire