Les États-Unis suspendent leur aide au Soudan et menacent les dirigeants du coup d’État militaire de « toutes mesures » si le gouvernement n’est pas rétabli – RT World News

0
108

Le département d’État américain a gelé 700 millions de dollars d’aide au Soudan, après que l’armée du pays a organisé un coup d’État et arrêté le gouvernement civil. Un porte-parole a déclaré que les États-Unis étaient prêts à utiliser « toutes les mesures » pour résoudre la crise.

« Les États-Unis suspendent l’aide des 700 millions de dollars de crédits d’aide d’urgence des fonds de soutien économique au Soudan », Le porte-parole du département d’État, Ned Price, a déclaré aux journalistes lundi, ajoutant qu’aucune partie de l’aide n’avait été transférée jusqu’à présent.

Le financement était destiné à aider le Soudan à faire la transition vers un régime démocratique après que le leader de longue date Omar Bashir a été destitué du pouvoir en 2019 à la suite de mois de troubles civils et de manifestations.



Aussi sur rt.com
« Retour au dialogue » : la communauté internationale exige la libération du Premier ministre soudanais détenu lors d’un coup d’État militaire à la suite de troubles internes


Cependant, cette transition a été bouleversée lundi lorsque l’armée du pays a arrêté le Premier ministre Abdalla Hamdok et d’autres ministres lors de raids avant l’aube, et l’officier militaire Abdel Fattah Al-Burhan – qui avait été accusé d’avoir supervisé un passage de quatre ans à règle – a dissous le gouvernement et a annoncé que les militaires prendraient seuls en charge le reste de la transition.

Price a déclaré aux journalistes que les responsables américains n’avaient pas été prévenus du coup d’État et qu’il ne pouvait fournir aucune information sur le sort ou l’état de Hamdok. Il a appelé l’armée soudanaise à libérer immédiatement les responsables détenus et a averti que les États-Unis « disposé à recourir à toutes les mesures appropriées pour tenir pour responsables ceux qui pourraient tenter de faire dérailler la volonté et les aspirations du peuple soudanais. »

Bien que Price n’ait pas donné de détails sur ces “les mesures” serait, il a cité à plusieurs reprises le “manifestations pacifiques” qui se déroule au Soudan comme quelque chose faisant pression sur l’armée. Peu de temps après le briefing de Price, un rassemblement de groupes civils et politiques soudanais se faisant appeler les « Forces de la liberté et du changement » a appelé à la désobéissance civile de masse et a promis de remplir les rues de manifestants et de renverser la junte militaire.



Aussi sur rt.com
Le coup d’État au Soudan finira-t-il par être une répétition des événements qui ont conduit à la dictature militaire en Égypte ? On dirait que ça pourrait


Les condamnations de Price ont été reprises par d’autres États. L’Égypte voisine et la puissance régionale de l’Arabie saoudite ont toutes deux appelé à la retenue, tandis que la Grande-Bretagne, qui dirigeait autrefois le Soudan en tant que colonie, a décrit le coup d’État comme « une trahison inacceptable du peuple soudanais et de sa transition démocratique ». L’ONU a également déclaré que “toutes les parties doivent immédiatement reprendre le dialogue et s’engager de bonne foi pour rétablir l’ordre constitutionnel.”

La tension entre les dirigeants civils et militaires couvait au Soudan depuis le début de la transition vers la démocratie en 2019. Alors que Price et les alliés des États-Unis condamnaient le coup d’État militaire, les manifestations au Soudan auraient été réprimées par la force. Au moins trois personnes ont été tuées et 80 blessées après avoir été abattues par des soldats, a rapporté Reuters, citant le Comité central des médecins soudanais.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici