Libérez Boris Kagarlitski

0
244

Cette histoire a été initialement publiée dans Jacobin le 28 juillet 2023. Elle est partagée ici avec permission.

En Russie, une procédure judiciaire fabriquée a été lancée contre l’éminent sociologue de gauche Boris Kagarlitsky. Il est accusé de “justifier le terrorisme” sur la base de sa discussion sur les motivations des forces armées ukrainiennes dans l’explosion du pont de Crimée. La vraie raison derrière cela est l’élimination des personnalités de l’opposition restantes au milieu d’une crise politique résultant d’échecs militaires.

Kagarlitsky est un théoricien de gauche renommé en Russie, internationalement connu pour ses travaux, y compris les livres populaires Entre classe et discours et Des empires à l’impérialismequi aident à comprendre la structure du capitalisme moderne et les défis auxquels est confronté le mouvement de gauche.

Kagarlitsky n’a pas émigré ni interrompu son travail politique, même lorsque les autorités russes l’ont qualifié d ‘«agent étranger» pour sa position anti-guerre constante pendant le conflit russo-ukrainien de 2022. Il vient de publier son dernier livre. Au fil des ans, le journal en ligne Rabkor, dirigé par Kagarlitsky, est devenu une plate-forme d’information qui réunit des personnes aux perspectives de gauche et prodémocratiques diverses. Kagarlitsky n’a jamais reculé devant les méthodes de lutte parlementaires et s’est habilement engagé dans des discussions avec des opposants politiques, recueillant même la sympathie de ses adversaires.

Le 25 juillet 2023, il a été révélé que les services de sécurité fédéraux (FSB) avaient engagé des poursuites pénales contre Kagarlitsky en vertu de l’un des nouveaux articles répressifs – “justification du terrorisme”. La raison en était un ancien message sur les réseaux sociaux dans lequel il indiquait que l’explosion du pont de Crimée pouvait être comprise “d’un point de vue militaire”. Profitant de ce prétexte absurde, Kagarlitsky a été rapidement emmené à mille kilomètres de Moscou et jugé dans une petite ville régionale, à huis clos, sans médias ni représentation légale. Le tribunal municipal de Syktyvkar a ordonné la détention de Kagarlitsky jusqu’au 24 septembre. L’audience s’est tenue à huis clos. Il sera détenu au centre de détention de Verkhniy Chov. Aujourd’hui, le vieux penseur de gauche risque jusqu’à sept ans de prison et des perquisitions sont en cours dans les locaux de ses associés.

De telles précautions calculées prises par ceux qui orchestrent la persécution politique de Kagarlitsky démontrent leur grave préoccupation concernant le soutien organisé au sociologue de gauche – peut-être plus que toute autre personnalité publique restante en Russie. Et non sans raison, car la nouvelle de l’arrestation de Kagarlitsky a suscité la colère et l’empathie d’un large éventail de militants : tous ceux qui ont appris de lui, débattu avec lui et travaillé à ses côtés.

De plus, ce n’est pas le premier cas de persécution contre des militants de gauche : des poursuites pénales et administratives pour de faux motifs sont portées contre des syndicalistes et des militants, comme Anton Orlov et Kirill Ukraintsev, et le statut « d’agent étranger » est imposé sur de nouvelles personnes chaque semaine, dont le mathématicien et militant de gauche Mikhail Lobanov. Malgré le quasi-effacement des voies légales pour résister à l’oppression gouvernementale en Russie, nous ne laisserons pas Kagarlitsky seul face à ses accusateurs.

Kagarlitsky doit être libéré ; et que ce slogan soit repris par tous ceux qui lui ont déjà serré la main ou lu ses livres. Nous vous appelons à le soutenir : par des publications, des actions, et une attention portée à ses livres. Les gens peuvent périr, mais pas les idées, et Kagarlitsky a tout fait pour que les murs de la prison n’entravent pas son combat pour la liberté humaine.

Licence Creative Commons

Republiez nos articles gratuitement, en ligne ou sur papier, sous une licence Creative Commons.

Source: https://therealnews.com/free-boris-kagarlitsky

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.



Laisser un commentaire