L’Iranien Zar Amir Ebrahimi remporte le prix de la meilleure actrice à Cannes | Actualités Arts et Culture

0
46

Ebrahimi, 41 ans, a gagné pour Holy Spider dans lequel elle incarne une journaliste essayant de résoudre les meurtres en série de prostituées dans la ville sainte de Mashhad.

L’Iranienne Zar Amir Ebrahimi, qui vit en exil à la suite d’une campagne de diffamation sur sa vie amoureuse, a pleuré de joie en remportant le prix de la meilleure actrice au Festival de Cannes.

Ebrahimi, 41 ans, a gagné pour Holy Spider, dans lequel elle joue une journaliste essayant de résoudre les meurtres en série de prostituées dans la ville sainte iranienne de Mashhad.

“J’ai parcouru un long chemin pour être sur cette scène ce soir. Ce n’était pas une histoire facile. C’était de l’humiliation mais il y avait du cinéma », a-t-elle déclaré au public lors de son discours de remerciement samedi.

Réalisé par le Danois-iranien Ali Abbasi, Holy Spider s’inspire de l’histoire vraie d’un homme de la classe ouvrière qui a tué des prostituées au début des années 2000 et est devenu connu sous le nom de “Spider Killer”.

Le film n’a pas été autorisé à tourner en Iran et a plutôt été tourné en Jordanie.

Ebrahimi est devenue une star en Iran au début de la vingtaine pour son rôle de soutien dans l’un de ses feuilletons les plus anciens, Nargess.

“Impossible de montrer en Iran”

Le personnage d’Ebrahimi dans Holy Spider a également été victime de rumeurs lascives et de prédation masculine. Le film suggère qu’il y avait peu de pression officielle pour attraper le meurtrier, qui finit par devenir un héros parmi la droite religieuse.

“Ce film parle des femmes, de leur corps, c’est un film plein de visages, de cheveux, de mains, de pieds, de seins, de sexe, de tout ce qui est impossible à montrer en Iran”, a déclaré Ebrahimi au public.

Holy Spider a suscité plusieurs critiques élogieuses à Cannes, The Hollywood Reporter affirmant que c’était “à parts égales captivant et dérangeant, et pas toujours pour les délicats”.

L’acteur sud-coréen Song Kang-ho et Ebrahimi posent avec leurs récompenses [Christophe Simon/AFP]

Abbasi a insisté sur le fait que le film ne devrait pas être considéré comme controversé.

« Tout ce qui est montré ici fait partie de la vie quotidienne des gens. Il existe suffisamment de preuves que les Iraniens ont également des relations sexuelles. Il existe de nombreuses preuves de prostitution dans toutes les villes d’Iran », a-t-il déclaré aux journalistes.

Ebrahimi a grandi à Téhéran où elle est allée à l’école d’art dramatique, réalisant son premier film à 18 ans, et s’est rapidement fait connaître pour jouer des personnages sages et moralement intègres.

Exilé d’Iran

En 2006, les enquêteurs iraniens ont commencé à enquêter sur une vidéo largement diffusée sur le marché noir qui prétendait montrer la jeune star du feuilleton en train de faire l’amour avec son petit ami.

L’auteur de la fuite, menacé d’arrestation, a fui le pays. Ebrahimi a déclaré à l’époque avoir été victime d’une “campagne immorale”. L’affaire est devenue si médiatisée que le procureur en chef de Téhéran l’a traitée personnellement.

« Ils voulaient me supprimer de partout, me retirer du cinéma. Peut-être à [commit] suicider, mourir. Mais à la fin, je suis ici avec ce prix », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse post-récompense.

Ebrahimi a ensuite déménagé à Paris, ne parlant pas français, et s’est maintenu à flot avec des petits boulots.

“Je ne connaissais rien à l’industrie du cinéma en France”, a-t-elle déclaré au quotidien Le Monde. « Il n’y avait personne pour m’aider. Il m’a fallu deux ou trois ans pour comprendre où j’avais atterri.

Ebrahimi a ajouté : « J’aime toujours l’Iran. C’est mon pays bien-aimé, mon premier pays et j’aime tous ces Iraniens, même tous ceux qui ont détruit ma vie.

Source: https://www.aljazeera.com/news/2022/5/29/iranian-zar-amir-ebrahimi-wins-best-actress-at-cannes

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire