L’Occident veut “détruire” la Russie – Venezuela – RT World News

0
216

Le président Nicolas Maduro a dénoncé les tentatives de déclencher « une grande guerre » avec Moscou

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a accusé l’Occident de tenter de “démembrer” la Russie au milieu de sanctions radicales contre Moscou pour sa campagne militaire en Ukraine. Le pays de Maduro vit sous d’importants embargos américains depuis 2019.

« Ils font la queue, économiquement, politiquement et diplomatiquement [in the West] pour une grande guerre contre la Russie. Du Venezuela, nous le dénonçons », Maduro a déclaré vendredi dans un discours télévisé.

“Ils veulent une guerre pour démembrer la Russie, la détruire en morceaux et mettre fin à l’espoir d’un monde multipolaire où nous pouvons tous vivre.”

Le pays sud-américain a condamné le vote de jeudi à l’Assemblée générale des Nations unies pour suspendre la Russie du Conseil des droits de l’homme de l’organisation mondiale. vénézuélien

Le ministre des Affaires étrangères, Felix Plasencia, a déclaré que cette décision “détruit les ponts” nécessaires au dialogue et “menace gravement la sécurité, l’ordre et la paix mondiale.”

Les États-Unis ont imposé plusieurs séries de sanctions au Venezuela, frappant entre autres son industrie pétrolière. Washington a ouvertement soutenu l’opposant politique de Maduro, Juan Guaido, tandis que Maduro a accusé l’Occident d’essayer de l’évincer du pouvoir.




De nombreux pays, dont des États membres de l’OTAN et de l’UE, ont imposé des sanctions à Moscou en réponse à sa campagne militaire en Ukraine.

Moscou a attaqué l’État voisin fin février, à la suite de l’échec de l’Ukraine à mettre en œuvre les termes des accords de Minsk signés en 2014 et de la reconnaissance éventuelle par la Russie des républiques du Donbass de Donetsk et de Lougansk. Le protocole de Minsk négocié par l’Allemagne et la France a été conçu pour donner aux régions séparatistes un statut spécial au sein de l’État ukrainien.

La Russie a depuis exigé que l’Ukraine se déclare officiellement un pays neutre qui ne rejoindra jamais le bloc militaire de l’OTAN dirigé par les États-Unis. Kiev insiste sur le fait que l’offensive russe n’a pas été provoquée et a démenti les allégations selon lesquelles il prévoyait de reprendre les deux républiques par la force.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire