L’OMS met en garde contre les interdictions de voyager concernant la variante “Omicron” – RT World News

0
56

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que les pays restreignant les voyages vers et depuis l’Afrique australe pour empêcher la propagation d’une variante «super-mutante» de Covid-19 agissent trop hâtivement.

“À ce stade, la mise en œuvre de mesures de voyage est mise en garde contre”, Le porte-parole de l’OMS, Christian Lindmeier, a déclaré vendredi lors d’un briefing de l’ONU à Genève. “L’OMS recommande que les pays continuent d’appliquer une approche scientifique et fondée sur les risques lors de la mise en œuvre des mesures de voyage.”

Lire la suite




La déclaration est intervenue alors que des pays du monde entier, tels que le Royaume-Uni, le Danemark, l’Espagne et les Philippines, ont pris des mesures pour limiter les voyages à destination et en provenance de l’Afrique du Sud et des États voisins. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a appelé à la suspension de tous les voyages aériens entre l’UE et les pays où des cas de variante B.1.1.529 ont été signalés pendant que le risque était évalué.

La nouvelle de la variante a déclenché la panique en Europe, où le premier cas du continent a été confirmé vendredi en Belgique, et a fait chuter les actions américaines.

La variante, qui a été nommée d’après la lettre grecque Omicron, a 32 mutations et a été décrite par la UK Health Security Agency comme “le pire que nous ayons vu jusqu’à présent.” Il a été identifié pour la première fois au Botswana au début du mois et s’est depuis largement répandu dans toute l’Afrique australe.

« Il nous faudra quelques semaines pour comprendre l’impact de cette variante », Lindmeier a déclaré, ajoutant que les chercheurs travaillaient pour comprendre les mutations et « comment ils peuvent avoir un impact sur les diagnostics, les thérapies et les vaccins ».

Mais les responsables de la santé publique de divers pays cherchent clairement à arrêter immédiatement la propagation d’Omicron. Vendredi matin, les passagers de deux vols KLM en provenance d’Afrique du Sud n’avaient pas le droit de débarquer à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol jusqu’à ce qu’ils aient été testés pour le Covid-19.

Lindmeier a averti que toutes les restrictions de voyage devraient être soigneusement pesées avant d’être imposées. « Les pays peuvent déjà faire beaucoup en termes de surveillance et de séquençage, et travailler avec les pays touchés ou à l’échelle mondiale pour travailler scientifiquement pour lutter contre cette variante et en savoir plus à son sujet », il a dit.

Vous aimez cette histoire ? Partagez le avec un ami!

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici