L’UE signe un accord gazier avec Israël et l’Egypte dans le but d’abandonner la Russie | Nouvelles du pétrole et du gaz

0
49

L’accord tripartite permettra pour la première fois des exportations “significatives” de gaz israélien vers l’Europe.

L’Union européenne, Israël et l’Égypte ont signé un accord tripartite d’exportation de gaz naturel alors que le bloc cherche à se diversifier loin de l’énergie russe.

L’accord, finalisé mercredi lors de la conférence régionale sur l’énergie de la Méditerranée orientale au Caire, permettra pour la première fois des exportations “significatives” de gaz israélien vers l’Europe, a déclaré le ministère israélien de l’Energie.

“Quel moment spécial”, a déclaré la chef de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors d’une conférence de presse conjointe aux côtés des ministres égyptien et israélien de l’énergie. “Je salue très chaleureusement la signature de cet accord historique.”

Von der Leyen a déclaré sur Twitter que l’accord contribuerait à la sécurité énergétique de l’Europe.

L’année dernière, l’UE a importé environ 40 % de son gaz de Russie. Les pays ont du mal à réduire cette dépendance afin de sanctionner la Russie pour son invasion en cours de l’Ukraine.

La signature du protocole d’accord dans un hôtel cinq étoiles du Caire intervient un jour après que von der Leyen et le Premier ministre italien Mario Draghi ont entamé des pourparlers sur l’énergie avec le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid.

“C’est une étape exceptionnelle qui porte notre coopération énergétique à un niveau supérieur”, a déclaré von der Leyen mardi lors d’une visite en Israël.

Le chef de la Commission européenne a souligné que le protocole d’accord augmenterait “l’indépendance” du bloc, passant sous silence sa nouvelle dépendance vis-à-vis du Caire et de Tel-Aviv, qui sont tous deux accusés de graves violations des droits de l’homme et de crimes de guerre.

Von der Leyen a également salué une série d’accords controversés négociés par l’ancien président américain Donald Trump normalisant les liens entre Israël, les Émirats arabes unis et Bahreïn.

Le gaz israélien sera acheminé via un pipeline vers le terminal GNL égyptien sur la Méditerranée, où une partie sera liquéfiée et transportée sur des pétroliers vers les côtes européennes.

En janvier, l’UE a affecté 657 millions d’euros (736 millions de dollars) à la construction d’un câble électrique sous-marin de 2 000 mégawatts qui reliera les réseaux électriques d’Israël, de Chypre et de la Grèce. Von der Leyen a déclaré que ce serait le câble de ce type le plus profond et le plus long jamais construit.

En 2020, la Grèce, Israël et Chypre ont signé un accord pour construire un gazoduc sous-marin pour transporter le gaz de nouveaux gisements offshore dans le sud-est de la Méditerranée vers l’Europe continentale.

Le projet proposé, avec un budget approximatif de 6 milliards de dollars, devait satisfaire environ 10 % des besoins en gaz naturel de l’UE. Mais il est semé d’embûches politiques et logistiques.

À l’époque, les responsables israéliens avaient déclaré que la construction du gazoduc EastMed prendrait jusqu’à sept ans.

La construction de l’oléoduc n’a pas encore commencé et l’UE procède toujours à des évaluations préliminaires et à des estimations de coûts. En avril, un émissaire américain a déclaré qu’il était trop cher, pas économiquement viable et qu’il faudrait trop de temps pour fournir une alternative au gaz russe.

Israël est devenu un exportateur de gaz ces dernières années à la suite de découvertes offshore majeures. Il possède deux gisements de gaz majeurs au large de ses côtes avec environ 690 milliards de mètres cubes de gaz naturel combinés et continue d’en explorer davantage, y compris ceux qui se trouvent sous la frontière maritime contestée avec le Liban.

Tel Aviv affirme que le champ de Karish fait partie de sa zone économique exclusive reconnue par l’ONU. Le Liban insiste sur le fait qu’il se trouve dans une zone contestée.

Source: https://www.aljazeera.com/news/2022/6/15/eu-signs-gas-deal-with-israel-egypt-in-bid-to-ditch-russia

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire