Namibie. Hausse du braconnage des rhinocéros noirs en juin, selon le ministère | Nouvelles

0
36

Le ministère de l’Environnement a déclaré que 11 rhinocéros noirs ont été récemment tués et leurs cornes retirées.

Le gouvernement namibien a déclaré que le pays avait enregistré une augmentation des cas de braconnage de rhinocéros en juin après la découverte de 11 carcasses en moins de deux semaines.

Le porte-parole du ministère de l’Environnement, Romeo Muyunda, a déclaré mardi dans un communiqué que 11 rhinocéros noirs avaient été tués récemment dans le parc national d’Etosha, le plus grand de Namibie. Leurs cornes avaient été enlevées.

La Namibie, qui abrite les seuls rhinocéros noirs en liberté au monde, a enregistré 22 cas de braconnage de rhinocéros depuis le début de l’année, contre 43 en 2021 et 40 en 2020.

“C’est regrettable et une forte indication que la lutte contre le braconnage n’est pas terminée”, a déclaré Muyunda.

Le braconnage des rhinocéros sévit en Afrique australe depuis des décennies, en particulier en Afrique du Sud et au Botswana voisins, ce qui a conduit à des programmes de lutte contre le braconnage, notamment l’écornage et une surveillance stricte.

La population de rhinocéros d’Afrique a été décimée au fil des décennies pour répondre à la demande de corne de rhinocéros, qui, bien qu’elle soit faite de la même matière que les cheveux et les ongles, est prisée en Asie de l’Est comme médicament supposé et comme bijou.

La Namibie abrite la deuxième plus grande population de rhinocéros blancs au monde après l’Afrique du Sud et représente également un tiers des rhinocéros noirs restants dans le monde.

Le Save the Rhino Trust estime qu’il y a un peu plus de 200 rhinocéros noirs en liberté en Namibie, principalement dans le nord-est.

Source: https://www.aljazeera.com/news/2022/6/14/namibia-rhino-poaching-surges-in-june-ministry

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire