Oxfam condamne le G7 pour avoir “laissé des millions de personnes mourir de faim”

0
40

Le groupe d’aide mondial Oxfam a éviscéré les pays du G7 pour avoir promis une somme dérisoire pour lutter contre la crise alimentaire mondiale

Les pays du G7 sont «laissant des millions mourir de faim et cuisant la planète», a déclaré Max Lawson, responsable de la politique sur les inégalités au sein du groupe d’aide mondial Oxfam, dans un communiqué publié mardi, condamnant les 4,5 milliards de dollars que les pays industrialisés ont promis pour lutter contre la pire crise de la faim depuis des décennies.

Lawson a fait valoir que «au moins 28,5 milliards de dollars de plus« était nécessaire pour »financer des investissements dans l’alimentation et l’agriculture pour éradiquer la faim et combler l’énorme déficit des appels humanitaires de l’ONU.” Les pays du G7 ont promis environ 14 milliards de dollars pour lutter contre l’insécurité alimentaire mondiale cette année, y compris le montant promis mardi.

Lire la suite

Le G7 nie que les sanctions provoquent une crise alimentaire mondiale

Cependant, on ne sait pas quelle part de cet argent a réellement été distribuée à ses destinataires. Alors que le Congrès américain a adopté le mois dernier un important paquet d’armes et d’aide pour l’Ukraine, qui comprenait 5 milliards de dollars pour “lutter contre la faim dans le monde“, aucun des fonds de la faim n’avait été envoyé le week-end dernier, selon Politico.

Alors que même les pays riches du G7 sont confrontés à des difficultés économiques à la suite de deux années de fermeture de Covid-19, le représentant d’Oxfam a suggéré qu’il y avait d’autres moyens de lutter contre la faim parmi les plus vulnérables du monde. “Ils pourraient annuler les dettes des pays pauvres” ou “taxer les bénéfices excédentaires des entreprises de l’alimentation et de l’énergie“, a-t-il soutenu, ou”interdire les biocarburants», qui détournent les cultures qui pourraient être utilisées pour l’alimentation vers la production d’énergie à la place.

Plus important encore, ils auraient pu s’attaquer aux inégalités économiques et à la dégradation du climat qui sont à l’origine de cette faim. Ils n’ont rien fait de tout cela, bien qu’ils aient le pouvoir de le faire.

Lawson a noté que si le monde fait face à sa pire crise de la faim «dans une génération», les riches ont vu leurs profits s’envoler en même temps. “Les bénéfices des entreprises ont grimpé en flèche pendant le Covid-19 et le nombre de milliardaires a plus augmenté en 24 mois qu’en 23 ans“, a-t-il déclaré, notant que l’industrie alimentaire à elle seule a produit 62 nouveaux milliardaires et appelant l’urgence de la faim”grosse affaire.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies a supplié les pays du G7 de «agissez maintenant ou la faim record continuera d’augmenter et des millions d’autres seront confrontés à la famine” la semaine dernière, déclarant qu’il avait un plan – “le plus ambitieux de l’histoire du PAM” – nécessitant 22,2 milliards de dollars pour “à la fois sauver des vies et renforcer la résilience de 152 millions de personnes en 2022.

On ne sait pas où ils ont obtenu ce chiffre, car les pays du G7 eux-mêmes ont déclaré que 323 millions de personnes sont au bord de la famine à cause de la grave crise alimentaire de cette année, avec 950 millions qui devraient souffrir de la faim au total en 2022.

LIRE LA SUITE: West fait un vœu sur les exportations alimentaires russes

Alors que les pays du G7 ont été réticents à ouvrir leurs portefeuilles pour résoudre la faim dans le monde, des dizaines de milliards ont été promis en aide économique et meurtrière à l’Ukraine, où la guerre a interrompu une récolte de blé qui représente généralement un cinquième de la production mondiale.haut grade” blé et 7% de tout le blé. Le programme alimentaire de l’ONU achète normalement la moitié de ses céréales dans le pays.

La crise de l’approvisionnement est exacerbée par des sécheresses record dans le monde, l’Afrique de l’Est étant particulièrement touchée. On estime qu’une personne meurt de faim toutes les 48 secondes en Éthiopie, au Kenya et en Somalie, où les sécheresses sont les pires depuis 70 ans, selon Oxfam.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire