Sept morts alors qu’une voiture remplie de migrants s’écrase en fuyant la police — RT World News

0
280

Sept personnes ont été tuées et quatre autres blessées après qu’une voiture transportant des migrants illégaux a percuté un immeuble et s’est renversée lors d’une tentative infructueuse de fuir la police dans le sud de la Hongrie.

L’incident meurtrier s’est produit lundi soir dans la ville thermale de Morahalom, non loin de la frontière entre la Hongrie et la Serbie, a annoncé la police dans un communiqué.

Le conducteur de la berline noire a refusé de s’arrêter pour un contrôle de police et a tenté de fuir les lieux à grande vitesse. Cependant, il a perdu le contrôle du véhicule, qui a quitté la route, s’est écrasé dans une maison et s’est renversé.

Lire la suite




La voiture était pleine de monde. Outre le chauffeur, il y avait 10 migrants illégaux à l’intérieur. La berline n’a clairement pas été conçue pour transporter autant de personnes, le résultat de l’accident étant vraiment horrible.

Sept personnes sont décédées sur place, et quatre autres, dont l’homme au volant, ont été blessées, a indiqué la police.

Le chauffeur, décrit comme un citoyen serbe, avait été arrêté. Il fait maintenant face à des accusations de traite d’êtres humains et d’avoir causé un accident faisant plusieurs victimes.

Depuis la crise des migrants de 2015, les Balkans sont devenus l’une des principales routes vers l’UE pour les personnes fuyant les conflits au Moyen-Orient et en Afrique du Nord alors qu’elles tentent d’entrer dans le bloc via la Hongrie et la Croatie.

La police hongroise arrête quotidiennement les voitures avec des migrants, arrête leurs chauffeurs et expulse leurs passagers hors du pays.

La traite des êtres humains est un crime passible d’une peine d’emprisonnement d’un à cinq ans, a indiqué la police dans un communiqué.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire