Un sondage révèle la plus grande préoccupation des Américains – et ce n’est pas Covid – RT World News

0
34

Une nouvelle enquête suggère que les difficultés économiques continuent de dépasser les craintes de la pandémie de coronavirus aux États-Unis

Un nombre de plus en plus réduit d’Américains nomme Covid-19 parmi leurs principales préoccupations, selon un récent sondage, qui indique une plus grande inquiétude concernant une économie à la traîne et une inflation des prix élevée depuis quatre décennies que la crise sanitaire en cours.

Publié lundi, un nouveau sondage mené par l’Associated Press et le NORC Center for Public Affairs Research a montré que seulement 37% des personnes interrogées citent le virus comme l’une de leurs cinq principales priorités pour la politique gouvernementale cette année, contre 53% en 2021. .

Bien que les inquiétudes concernant l’économie n’aient pas beaucoup changé par rapport à l’année dernière, un nombre important de 68 % ont tout de même désigné le problème comme l’un de leurs cinq principaux pour 2022, tandis que ceux qui ont spécifiquement cité l’inflation ont augmenté beaucoup plus fortement au cours de la même période, passant d’environ 1 %. à 14%.




En novembre dernier, les prix à la consommation étaient en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente, un sommet en 39 ans, selon l’AP. Les fortes hausses de prix correspondent à une augmentation du nombre d’Américains qui considèrent leur coût de la vie et les finances des ménages comme une priorité majeure pour le gouvernement, soit 24% dans le sondage de lundi contre seulement 12% l’année dernière.

L’immigration a également connu une légère hausse au cours des 12 derniers mois, avec 32% la mentionnant comme une préoccupation majeure dans un bond de 14 points par rapport à 2021, tandis que « problèmes d’armes à feu » de même augmenté de 19 points au cours de la même période. « Autres soins de santé » questions au-delà de Covid-19, ainsi que “racisme” et « inégalité raciale », ont baissé respectivement de 11 et neuf points.

L’enquête a inclus 1 089 répondants et a été menée entre le 2 et le 7 décembre – après la montée de la souche Omicron, ce qui suggère que les inquiétudes concernant le virus diminuent alors même que la dernière « variante préoccupante » désignée par l’Organisation mondiale de la santé fait rapidement le tour de aux États-Unis et ailleurs.

En outre, lors d’entretiens de suivi, de nombreuses personnes interrogées ont déclaré que des nouvelles plus récentes sur Omicron n’avaient pas changé leur opinion concernant la pandémie, a rapporté l’AP, notant que le groupe comprend « des démocrates auto-identifiés ».

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici