Une ville canadienne EVACUEE après une panne d’égout provoquée par une inondation – RT World News

0
50

Les résidents de Merritt, en Colombie-Britannique, ont reçu l’ordre d’évacuer immédiatement et de rester à l’écart indéfiniment, en raison des inondations catastrophiques qui ont submergé deux ponts et détruit l’usine de traitement des eaux usées de la ville canadienne.

Les eaux de crue ayant englouti deux des ponts de la ville sur la rivière Coldwater et empêchant l’accès à un troisième, la ville de Merritt a annoncé lundi que tous les résidents doivent quitter leur domicile pour une durée indéterminée.

Quelque 7 000 habitants ont été avisés que la station d’épuration de la ville était « en panne » et que « la chasse d’eau des toilettes ou le fonctionnement d’un robinet à ce moment-là entraînera un refoulement dans votre maison. »

Les inondations ont rendu l’usine de traitement des eaux usées de Merritt « inutilisable pour une durée indéterminée » selon l’avis qui a été envoyé aux résidents lundi. « L’habitation continue de la communauté sans services sanitaires présente un risque de refoulement massif des eaux usées et un risque pour la santé personnelle. »

Ceux qui ont des amis et de la famille dans les communautés voisines ont reçu l’ordre de rester avec eux, tandis que ceux qui n’avaient pas d’endroit où aller ont été envoyés à Kamloops et Kelowna, deux villes à environ cinq heures et huit heures de voiture de Merritt, respectivement.




Les stations-service ont reçu l’ordre de rester ouvertes pour desservir l’exode. Ceux qui n’ont pas leur propre moyen de transport ont été priés de se retrouver dans un « point de rassemblement » central où les bus les conduiront à leur abri temporaire.

Il s’agit de la deuxième alerte d’évacuation pour Merritt en trois mois. Le 15 août, on leur a conseillé de partir en raison de la « activité de feu de plus en plus agressive causée par l’incendie de Lytton Creek ». Cependant, l’avis d’incendie de forêt n’incluait pas l’obligation de quitter la ville.

Des pluies torrentielles ont déclenché des coulées de boue dans la province de l’ouest du Canada ce week-end, laissant jusqu’à 150 personnes piégées le long d’un tronçon de route le long du fleuve Fraser.

La mairesse de Merritt, Linda Brown, a encouragé les résidents à « offrez de l’aide à vos amis, votre famille et vos voisins, conduisez prudemment et prenez soin de vous ». Cependant, l’ordre de dispersion pour les résidents sans amis ou famille dans la région exige que les voisins alternent via le numéro de maison entre Kelowna et Kamloops, plaçant Merritt’s “voisins” à environ 9 heures l’un de l’autre.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici