Zuckerberg continue de “coloniser” Hawaï — RT World News

0
52

Le fondateur de Facebook a étendu son empire pas si virtuel avec le dernier achat de terrain

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a acheté 110 acres supplémentaires de terrain sur l’île hawaïenne de Kauai malgré les protestations des habitants alors qu’ils assument la propriété d’un territoire comprenant un réservoir et une forêt vierge.

Le magnat des médias sociaux et sa femme possèdent maintenant 1 400 acres de terres sur l’île, dont une grande partie protégeait des terres agricoles et de conservation. Le dernier ajout à leur Ko’olau Ranch de 100 millions de dollars comprend le réservoir de Ka Loko, où un barrage s’est effondré en 2006 après 40 jours de pluie, tuant sept personnes, ont rapporté les médias locaux cette semaine. La catastrophe a été imputée aux propriétaires précédents, à qui les Zuckerberg ont acheté la propriété en novembre pour 17 millions de dollars.

Le milliardaire a déjà été accusé d’avoir tenté de « coloniser » Kauai. Les actions du couple lors de l’achat de leur premier manoir sur l’île en 2014 n’étaient guère amicales, le milliardaire ayant choisi de construire un mur autour de la propriété de 707 acres pour empêcher les habitants d’accéder à la plage de Pila’a, un endroit apprécié des habitants et des voyageurs. Zuckerberg a ensuite été accusé d’avoir tenté de forcer les métayers à quitter leurs terres, une quête qu’il a finalement abandonnée trois ans plus tard, s’excusant dans le journal local pour sa tentative de prise de contrôle.

Les Zuckerberg possèdent également la majeure partie de la plantation Kahu’aina et de Larsen Beach, après avoir acquis 600 acres supplémentaires en avril pour 53 millions de dollars. le « équipe de sécurité » affectés à la protection du couple et leurs investissements coûtent plus de la moitié, s’élevant à 23 millions de dollars, selon les médias locaux.




L’équipe de sécurité en vaut probablement la peine, étant donné le nombre de signatures accumulées sur une pétition Change.org demandant au Department of Hawaiian Home Lands de “Empêchez Mark Zuckerberg de coloniser Kauai.” Plus d’un million de personnes ont signé la pétition à ce jour.

Les Zuckerberg sont loin d’être les seuls milliardaires de la technologie à étendre leur empreinte au sommet des îles paradisiaques tropicales d’Hawaï. Le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, a acheté un domaine de 78 millions de dollars à Maui en novembre après avoir quitté sa femme, revendiquant une réserve de pêche marine avec sa partenaire Lauren Sanchez.

Sa présence ne peut pas trop plaire aux habitants, car même eux ne sont pas autorisés à pêcher ou à mener des activités commerciales dans la région, et il a également récemment acquis une énorme propriété pour ses parents sur l’île.

Larry Ellison d’Oracle possède également la quasi-totalité de l’île de Lanai.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici