Des scores redoutés piégés dans des glissements de terrain au Canada — RT World News

0
52

On pensait que jusqu’à 100 personnes étaient coincées pendant la nuit entre des débris sur une autoroute canadienne après que des pluies ininterrompues ont déclenché des inondations et des coulées de boue en Colombie-Britannique dimanche. Les efforts de sauvetage devaient commencer après l’aube.

Les glissements de terrain, qui ont frappé l’autoroute 7 près de la petite ville d’Agassiz dans le sud de la province, ont fait suite à plus d’une journée de pluies torrentielles. Les responsables des secours d’urgence ont déclaré à CBC qu’il y avait près de 50 véhicules coincés entre deux champs de débris sur l’autoroute, avec environ deux à trois personnes dans chacun.

Selon le radiodiffuseur public, les équipes de recherche et de sauvetage tentaient toujours d’évaluer les dommages causés par les glissements de terrain lundi – le groupe de travail provincial de recherche et de sauvetage urbains lourds (HUSAR) révélant qu’il n’avait pas été en mesure d’obtenir une vue complète de la situation du jour au lendemain.

“Ce qui complique cette situation, c’est que nous avons deux glissades sur l’autoroute 7 et nous avons des gens qui ont été piégés dans les débris… et certains ont été secourus”, Le directeur de l’équipe HUSAR, David Boone, a déclaré à CBC. Il a ajouté que les pompiers de la ville avaient déjà extrait au moins 12 personnes qui étaient coincées dans leurs véhicules, tandis que deux autres personnes ont été secourues ailleurs.

Notant que les autorités n’étaient pas encore sûres s’il y avait d’autres personnes et véhicules disparus, Boone a déclaré que les autorités étaient “encore un peu aveugle sur l’étendue du problème.” En plus du manque de lumière, la stabilité du sol et les problèmes autour des lignes électriques compliquent également les efforts de sauvetage. D’autres évaluations quant à la « meilleurs points d’accès » car l’équipe devrait attendre le jour, ajouta-t-il.

Boone aurait également parlé avec l’un des passagers, une infirmière, qui avait déclaré que certaines des personnes étaient « sûr et sécurisé en ce moment. »

Pendant ce temps, hier soir, d’autres conducteurs ont dit à la SRC par téléphone qu’ils pouvaient “En fait, j’entends klaxonner et crier à l’aide”, et a suggéré qu’il y avait “probablement environ 200, 300 véhicules arrêtés, en attente d’une sorte de mise à jour.”

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici