Le Kazakhstan, l’Azerbaïdjan et la Turquie se concentrent sur la route de transport internationale transcaspienne

0
72

En renforçant la connectivité régionale, le Kazakhstan, l’Azerbaïdjan et la Turquie se sont concentrés sur le développement de la route de transport internationale transcaspienne, qui est d’une importance cruciale pour augmenter le potentiel de transit des trois pays, lors d’une réunion à Bakou le 27 juin.

Vice-Premier ministre du Kazakhstan, ministre des Affaires étrangères Moukhtar Tileuberdi et ministre de l’Industrie et du Développement des infrastructures Kairbek Ouskenbaïev ainsi que les ministres des Affaires étrangères et les ministres des Transports du Kazakhstan, de l’Azerbaïdjan et de la Turquie ont une approche unifiée des principales orientations du développement du potentiel de transport et ont confirmé leur intérêt mutuel à intensifier les contacts directs au niveau gouvernemental. Les parties ont convenu de tenir la prochaine réunion dans ce format au Kazakhstan cet automne.

Les ministres du Kazakhstan, de l’Azerbaïdjan et de la Turquie ont comparé leurs notes sur un large éventail de questions d’actualité concernant la coopération dans le secteur du transport et de la logistique, les agendas régionaux et internationaux. Des approches conjointes pour l’expansion de la coopération commerciale, économique, de transit, de transport et d’énergie dans le contexte d’une transformation géopolitique à grande échelle ont été examinées.

Tileuberdi a noté que l’Azerbaïdjan et la Turquie sont des partenaires politiques et économiques clés dans la région pour le Kazakhstan. “Malgré le ralentissement de l’activité économique dans le commerce mutuel pendant la pandémie de coronavirus, nous avons maintenant un sérieux potentiel pour restaurer le passé et atteindre de nouveaux indicateurs de coopération mutuellement bénéfique”, a-t-il ajouté.

Les participants à la réunion ont discuté de l’état et des perspectives de mise en œuvre de projets communs, tels que des lignes de chemin de fer et des oléoducs dans la région.

Dans des conditions d’opportunités limitées dans la direction européenne, les routes le long de la ligne mer Caspienne – mer Noire revêtent une importance particulière. Les ministres ont convenu que l’augmentation du volume de transport nécessitera une modernisation en temps opportun des conditions techniques et tarifaires dans les ports, qui servira de moteur à toute coopération commerciale et économique.

Le ministre turc des Affaires étrangères a déclaré plus tôt que le développement du secteur des transports devait se traduire par la prospérité régionale. « Les pays s’attendent à l’ouverture au plus tôt du corridor Zangazur. Maintenant, ici en Azerbaïdjan, nous démontrons une fois de plus notre engagement pour la paix et la prospérité dans la région », a déclaré Cavusoglu.

La source: www.neweurope.eu

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire