Les États-Unis sanctionnent une entreprise russe contre les missiles nord-coréens — RT World News

0
96

La dernière liste noire de l’administration Biden intervient après une série de tests de missiles par Pyongyang

Le département du Trésor américain a imposé des sanctions contre six Nord-Coréens ainsi qu’un ressortissant russe et une entreprise russe, les accusant de “prolifération d’armes de destruction massive”.

Washington a annoncé la liste noire mercredi, la qualifiant de partie de « les efforts en cours pour contrer les armes de destruction massive et les programmes de missiles balistiques de la RPDC ».

Les sanctions visent la Corée du Nord l’utilisation continue de représentants à l’étranger pour se procurer illégalement des marchandises pour des armes », a déclaré le sous-secrétaire au terrorisme et au renseignement financier Brian Nelson.

Un ressortissant de la RPDC basé à Vladivostok, en Russie, Choe Myong Hon est accusé d’avoir fourni « équipements liés aux télécommunications » à la deuxième Académie des sciences naturelles (SANS), sanctionnée par les États-Unis en 2010.

Quatre Nord-Coréens basés en Chine ont également été sanctionnés pour avoir prétendument acheté des alliages d’acier, des logiciels, des produits chimiques et d’autres marchandises au service du programme de missiles de Pyongyang : Sim Kwang Sok et Pyon Kwang Chol à Dalian, ainsi que Kim Song Hun et Kang Chol Hak à Shenyang.




O Yong Ho, basé à Moscou, a été sanctionné aux côtés du ressortissant russe Roman Anatolyevich Alar et de la société moscovite Parsek LLC, pour « activités ou transactions qui ont matériellement contribué à la prolifération des armes de destruction massive ou de leurs vecteurs par la RPDC ».

Le Trésor américain a déclaré que ses actions faisaient suite aux six lancements de missiles balistiques de la Corée du Nord depuis septembre 2021, chacun en violation des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Le lancement le plus récent a eu lieu mardi, Pyongyang affirmant avoir tiré avec succès un missile hypersonique.

En vertu des sanctions, toute propriété détenue par les personnes désignées aux États-Unis est sujette à saisie. Toute personne dans le monde qui s’engage dans certaines transactions avec les personnes ou entités désignées peut également faire l’objet de sanctions américaines, a noté le Trésor.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire