L’UE s’en prend aux actifs russes — RT World News

0
244

L’opération Oscar verra Europol et d’autres agences de l’UE unir leurs forces aux États membres du bloc

Europol et d’autres agences de l’UE se sont associées aux membres du bloc pour faciliter les enquêtes criminelles sur les avoirs des individus et entités sanctionnés pour l’offensive militaire russe en cours en Ukraine.

“L’opération Oscar” soutiendra également les enquêtes menées par les pays de l’UE sur les violations présumées des restrictions économiques et commerciales imposées à Moscou, a annoncé mardi Europol.

Le « opération parapluie » durera au moins un an et devrait inclure un certain nombre d’enquêtes parallèles. À bien des égards, cela ressemble à l’opération Sentinel, qui a été menée pendant la pandémie de Covid-19 pour lutter contre la fraude contre les fonds de relance de l’UE.

Dans le cadre de l’opération Oscar, Europol prévoit de centraliser et d’analyser les données provenant des États membres »identifier les liens internationaux, les groupes criminels et les suspects, ainsi que les nouvelles tendances et schémas criminels ».

L’agence répressive de l’UE soutiendra également financièrement les enquêtes sur les avoirs sanctionnés en offrant une coordination opérationnelle, une expertise médico-légale et une expertise technique.




L’agence de coopération en matière de justice pénale du bloc, Eurojust, prévoit de fournir une assistance juridique aux membres du bloc pendant l’opération, tandis que l’agence de contrôle des frontières Frontex contribuera en “renforcer le contrôle” d’individus sanctionnés susceptibles d’essayer d’entrer dans l’UE par voie aérienne, terrestre ou maritime.

La réaction internationale en réponse au conflit ukrainien a fait de la Russie le pays le plus sanctionné au monde. La semaine dernière, Bruxelles a déclenché son cinquième paquet de sanctions, qui interdisait notamment aux navires russes des ports de l’UE et à leurs camions d’entrer sur le territoire du bloc, imposait un embargo sur le charbon russe et interdisait les importations d’engrais.

Aucune décision à l’échelle du bloc n’a encore été prise sur la sanction du gaz et du pétrole russes. La Lituanie a elle-même interrompu les importations de gaz russe début avril et a exhorté les autres pays à emboîter le pas.

Au cours des dernières semaines, des yachts, des avions et des biens immobiliers ont été saisis à de riches Russes en France, en Italie et dans d’autres pays de l’UE. Les dernières cibles étaient l’ancien pilote de Formule 1 Nikita Mazepin, qui a été licencié de son équipe à cause des événements en Ukraine, et son père milliardaire Dmitry Mazepin. La police italienne a déclaré lundi que les autorités avaient pris le contrôle du ranch de Mazepin en Sardaigne, estimé à environ 115 millions de dollars.

LIRE LA SUITE:
Un complexe diplomatique russe saisi en Pologne

La Russie a lancé une offensive à grande échelle contre l’Ukraine fin février, suite à l’échec de l’Ukraine à mettre en œuvre les termes des accords de Minsk signés en 2014 et à la reconnaissance éventuelle par la Russie des républiques du Donbass de Donetsk et de Lougansk. Le protocole de Minsk négocié par l’Allemagne et la France a été conçu pour donner aux régions séparatistes un statut spécial au sein de l’État ukrainien.

Moscou a depuis exigé que l’Ukraine se déclare officiellement un pays neutre qui ne rejoindra jamais le bloc militaire de l’OTAN dirigé par les États-Unis. Kiev insiste sur le fait que l’offensive russe n’a pas été provoquée et a démenti les allégations selon lesquelles il prévoyait de reprendre les deux régions rebelles par la force.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire