Orban dit que le sommet de l’UE ne devrait pas discuter de l’embargo russe sur le pétrole | Nouvelles du pétrole et du gaz

0
95

La Hongrie n’est pas en mesure d’accepter les sanctions proposées par l’UE tant que toutes les questions en suspens n’auront pas été résolues, a déclaré le Premier ministre Viktor Orban dans une lettre à Charles Michel.

Les nouvelles sanctions proposées par l’Union européenne contre la Russie, y compris un embargo sur le pétrole, ne devraient pas être discutées lors du sommet des dirigeants du bloc la semaine prochaine, a déclaré le Premier ministre Viktor Orban dans une lettre au chef du Conseil européen.

Il est “peu probable” que la Hongrie abandonne son opposition à un embargo avant le sommet et n’était pas en mesure d’accepter les sanctions proposées par l’UE tant que toutes les questions en suspens n’auront pas été résolues, a écrit Orban au président du Conseil européen Charles Michel le 23 mai.

La Commission européenne a proposé ce mois-ci de nouvelles sanctions contre la Russie, mais le paquet nécessitait le soutien unanime des 27 États membres de l’UE et la Hongrie les a bloquées.

Orban a réitéré sa position selon laquelle “les solutions doivent passer avant les sanctions”.

“Compte tenu de la gravité des questions encore ouvertes, il est très peu probable qu’une solution globale puisse être trouvée avant la réunion extraordinaire du Conseil européen des 30 et 31 mai”, a écrit Orban dans la lettre obtenue mardi par les agences de presse.

“Je suis convaincu que discuter du paquet de sanctions au niveau des dirigeants en l’absence de consensus serait contre-productif”, lit-on dans la lettre. Cela ne ferait que mettre en évidence les divisions internes sans offrir une chance réaliste de les résoudre, a-t-il ajouté.

Plus tôt mardi, la chef de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré à CNBC qu’elle espérait obtenir l’embargo pétrolier en “jours”.

“Ce que nous envisageons, c’est un ou deux États membres qui sont enclavés, donc ne peuvent pas avoir de pétrole via la mer et ont besoin d’alternatives dans les pipelines et dans les raffineries, et là, nous essayons de trouver des solutions”, a-t-elle déclaré.

La Hongrie exige

Orban, souvent l’homme étrange dans la prise de décision de l’UE, a secoué l’unité du bloc sur la guerre en Ukraine, s’opposant à un embargo sur le pétrole russe.

Le Premier ministre hongrois a soutenu à contrecœur les sanctions précédentes de l’UE contre Moscou, y compris un embargo sur le charbon russe. Mais il a fait valoir que de telles mesures nuisaient plus au bloc qu’à la Russie.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2010, Orban a renforcé la dépendance de la Hongrie vis-à-vis de l’énergie russe et affirme que sa géographie et ses infrastructures énergétiques rendent impossible une fermeture du pétrole russe car cela aurait un impact dévastateur sur l’économie du pays.

Budapest a demandé une exemption de l’embargo pendant au moins quatre ans et veut 800 millions d’euros (860 millions de dollars) de fonds européens pour rééquiper une raffinerie et augmenter la capacité d’un pipeline vers la Croatie.

L’UE a offert à la Hongrie, ainsi qu’à la Slovaquie et à la République tchèque voisines, de longues exemptions d’imposer l’embargo et a été bloquée dans des pourparlers avec Budapest pour résoudre l’impasse.

La nouvelle ministre française des Affaires étrangères s’est dite optimiste sur le fait que ceux qui sont toujours opposés à un embargo sur les importations de pétrole russe pourraient être convaincus et que le bloc parviendrait à un accord.

“Nous devons adopter au plus vite le sixième paquet de sanctions qui prévoit l’arrêt progressif des importations de pétrole russe et lever les réticences qui subsistent”, a déclaré Catherine Colonna lors d’une conférence de presse aux côtés de son homologue allemande Annalena Baerbock à Berlin.

“Nous espérons le faire rapidement et je suis optimiste.”

Source: https://www.aljazeera.com/news/2022/5/24/hungary-unlikely-to-agree-on-oil-embargo-before-eu-summit

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire