Trump demande à la Cour suprême de bloquer la publication des documents du 6 janvier – RT World News

0
106

L’ancien président Donald Trump a demandé à la Cour suprême des États-Unis de bloquer la publication de documents liés au 6 janvier demandés par un comité d’enquête de la Chambre.

Dans une requête d’urgence déposée jeudi par ses avocats, Trump a fait valoir que la publication de documents de la Maison Blanche et de communications avec des cadres supérieurs créait un mauvais précédent – ​​un argument juridique que son équipe avait avancé en vain devant le tribunal inférieur dans le passé.

La pétition sollicite un réexamen de la décision de la Cour d’appel du circuit DC de rejeter la demande de Trump, qui, selon ses avocats, a donné au comité d’enquête du Congrès le “Puissance” à « recherchez largement les dossiers d’une administration présidentielle antérieure ». La décision, ajoutent-ils, manque « principe limitatif ». Le tribunal a cependant fait valoir que Trump avait fourni “Sans fondement” pour qu’il y ait un rejet légal de la demande du comité.




Le comité enquêtant sur l’émeute du 6 janvier au Capitole avait précédemment demandé des centaines de pages de documents qui, selon eux, aideront dans son enquête sur l’émeute, le rôle présumé de Trump et la manière de prévenir de futurs incidents similaires.

Les documents en question incluent des communications avec des cadres supérieurs, des journaux d’activité, des notes de discours, etc. Trump a cité le privilège exécutif lorsque les documents ont été initialement demandés pour être récupérés auprès des Archives nationales.

« Ils recherchent l’emploi du temps du président, les journaux d’appels, les documents juridiques et les documents d’information. Ils veulent chercher des informations en examinant chaque e-mail de la Maison Blanche concernant le président Trump le 6 janvier 2021. Ils veulent même des données de sondage de campagne datant d’avril 2020 », Les avocats de Trump s’étaient disputés.

L’enquête du comité de la Chambre sur l’émeute du 6 janvier est devenue un sujet controversé, de nombreux républicains affirmant qu’elle est motivée par des considérations politiques et gaspille les dépenses gouvernementales. Certains alliés de Trump à qui le comité a ordonné de témoigner, comme l’ancien stratège de la Maison Blanche Steve Bannon et le fondateur d’InfoWars Alex Jones, ont refusé de coopérer. Jones a même récemment déposé une plainte contre le comité et la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi (D-Californie).

La pétition de Trump pourrait entraîner une suspension temporaire de la publication des documents, mais quatre juges doivent accepter d’entendre réellement l’examen avant qu’il ne puisse procéder.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire